En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Claude Bartolone à l'Assemblée le 5 février 2014. Le président de l'Assemblée se dit pour le vote obligatoire.
 

Dans son rapport sur l'engagement républicain, le président de l'Assemblée se dit favorable au vote obligatoire "lors de toutes les élections". Une "piste" visant à "irriguer la démocratie".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

61 opinions
  • dnomyar
    dnomyar     

    pour commencer que les députés soient présent au lieu d'encaisser, vote obligatoire une connerie en France, il n'y a plus rien de sérieux à voter .......

  • MARVIN-SOULARD
    MARVIN-SOULARD     

    Si le gouvernement fait passer cette loi il doit aussi donner la possibilité au peuple de pouvoir se désinscrire des listes électorales. Aujourd'hui, si vous n'êtes pas inscrit sur les listes électorales de votre commune vous n'apparaissez pas dans la statistique des votants (pour les abstentionnistes d'aujourd'hui qui ne sont pas inscrits sur les listes électorales il n'ont rien à craindre de l'amende donc!) hors l'inscription (selon les textes de loi) ne peut être que "VOLONTAIRE" donc la désinscription devrait être de même. Eh bien non! il existe un vide juridique qui fait que la seule manière de ne plus apparaitre sur les listes électorales, il faut passer l'arme à gauche! Encore une prison dans le pays de la liberté!
    Nota : le déménagement n'annule en aucun cas la désinscription. Il faut se réinscrire dans votre nouvelle commune pour supprimer l'ancienne.

  • Seb73
    Seb73     

    Plutôt que de rendre le vote obligatoire, ne pourrait-on pas prendre le problème à l'inverse :
    interdire de vote au second tour ceux qui n'ont pas fait le déplacement lors du premier tour. Cela responsabiliserait les électeurs.

  • bouledog
    bouledog     

    le piège du vote obligatoire conduira au vote des étrangers

    PQ
    PQ      (réponse à bouledog)

    c'est ce qu'ils cherchent et ça commence ici : Sénat: la commission des Lois, unanime, demande le report de la réforme du droit d'asile

  • AMANITES
    AMANITES     

    AMANITES
    En 2005 un certain sarkosy a bafoué le vote du référendum que prévoit -on pour sanctionner cet individu?

    Gpasdepseudo
    Gpasdepseudo      (réponse à AMANITES)

    Ben heu... ne pas voter pour lui ?

  • robrig
    robrig     

    pas fou les socialos ils pensent bêtement récupérer les banlieues !

  • Loton
    Loton     

    Entre eux au moment des primaires ils se volent les votes .
    Tibery lui avait réussi à faire voter les morts!
    Le PMU lui avait réussi a ne pas compter les votent des DOM TOM . Cela avait fini avec 2 présidents et la commission '' COCOE ''
    Pendant ce temps des lois attendent les décrets d'application .
    Vivement qu'ils partent avant le chaos .

  • Loton
    Loton     

    Pour la démocratie la proportionnel intégral et non cette mascarade actuel digne d'une république bananière ! Des bobo écolos qui font 1% aux élections vous donnent des leçons de démocratie ! De qui se moque t'ont .

  • rasmanj
    rasmanj     

    Le vote obligatoire doit aller de pair avec une obligation de résultats face au chômage de masse, à la précarité,aux fractures de la société.
    Ce politicien ne veut pas comprendre que le rejet porte sur lui et tous les autres de tous bords confondus..
    Des idées nouvelles, des gens nouveaux, vite!!!

  • france royal
    france royal     

    Si cela se fait il faudra comptabiliser les votes blancs de tous ceux qui ne voudront pas prendre parti, les votes nuls de tous ceux qui auront gribouillé leurs bulletins, induire une amende pour refus civique ou voter pour un parti des extrêmes sans conviction pour seulement montrer sa désapprobation à de tels agissements. Donc ça ne changera absolument rien au résultats des partis dits démocratiques qui seront toujours élus à 50% + 1 voix d'un minimum d'électeurs. Ce seront toujours des partis incapables de ramener à leurs causes le maximum de gens. Sauf le taux d'abstention changera pour ceux qui refuseront de payer l'amende. C'est encore un coup d'épée dans l'eau et le résultat risque d'être l'inverse de celui souhaité

Lire la suite des opinions (61)

Votre réponse
Postez un commentaire