En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Dans une note publiée sur son blog "en avril", Marie-Arlette Carlotti dévoile sa déclaration de patrimoine.
 

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'information politique. Aujourd'hui, Jean-Marc Ayrault veut restaurer la transparence, la déclaration de patrimoine de Marie-Arlette Carlotti et la "naïveté coupable" de Hollande.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

33 opinions
  • megg34
    megg34     

    On s'en fout ! Elle fait partie de ce gouvernement qui n'a cessé de faire la morale à tout le monde, heureuse de participer à une politique qui nous envoie dans le mur.
    Qu'ils s'en aillent collectivement, 10 mois ça suffit !

  • LAFRANCE
    LAFRANCE     

    Ca sent le redressement fiscale!!!! a plein nez!!! Son patrimoine est sous évalué !!!!!!Est elle mariée cette brave dame?????? La corse toujours la corse!!!! ils bénéficient de beaucoup d'avantages fiscaux la bas!!!!!Hou la la a surveiller !!!!

  • Gallus
    Gallus     

    Bonne initiative de Mme Carlotti.

  • LAFRANCE
    LAFRANCE     

    Tu n'as qu'a bosser!!! c'est tout!!! que fais tu sur ce site !!!!! allez au boulot!!

  • yves31000
    yves31000     

    Marion Maréchal-Le Pen est-elle plus riche que Philippe Poutou, existe-t-il un élu moins riche que Philippe Poutou ?

  • yves31000
    yves31000     

    très bien, publication et surtout contrôle des patrimoines, on pourra choisir de voter pour ceux qui ont de petits patrimoines ou raisonnables, et avoir plus d'élus représentatif du peuple, et pourquoi pas des élus qui ne sont pas propriétaires, qui payent un loyer comme nous. ps: a quand les chiffres, le patrimoine moyen des élus de chaque partis, les élus de droite sont ils plus riche que ceux de gauche (en moyenne) impatient de connaitre les vrais chiffres, la droite bling bling contre la gauche caviar, qui va gagner, qui sont les plus riches^^

  • SouSou
    SouSou     

    moi, ce qui me préoccupe c'est mon compte en banque, comment finir les fin de mois !

  • LAFRANCE
    LAFRANCE     

    Jean Veil, l’avocat de la Société générale, est revenu sur la condamnation de Jérôme Kerviel à trois ans de prison ferme et près de 5 milliards d’euros de dommages et intérêts.

  • LAFRANCE
    LAFRANCE     

    Jean Veil, né en 1947, est le fils d'Antoine Veil, haut fonctionnaire puis homme d'affaires, et de Simone Veil. Il a deux frères cadets, Nicolas (1948-décédé) et Pierre-François (1954).

    Passionné de droit et après avoir préparé l'ENA, il entre en tant que stagiaire au sein du cabinet Gide, Loyrette et Nouel en 1969 et devient avocat en 1972.

    En 1982, il travaille à New York avec Sonier, Coblence et Darrois sur trois bureaux, New York, Paris et Hong-Kong.

    En 1987, il fonde avec George Jourde et Dominique de la Garanderie le cabinet Veil Jourde (au sein duquel son frère Pierre-François est associé).

    Jean Veil a six enfants, nés entre 1972 et 1994.

  • LAFRANCE
    LAFRANCE     

    Jean Veil connaît bien ces heures où la foudre s'abat sur les puissants. Il est celui qui, en novembre 1999, assiste Dominique Strauss-Kahn mis en examen dans l'affaire de la MNEF après sa démission du gouvernement Jospin. "J'ai vu le gouffre des lendemains de démission. Pendant les dix-huit mois qui ont suivi, il est venu presque chaque jour à mon bureau", raconte-t-il. Il est aussi celui qui, en juillet 2007, annonce à Jacques Chirac, redevenu simple justiciable, sa convocation chez le juge Alain Philibeaux, dans l'affaire des emplois fictifs de Paris.

    Et c'est encore lui qui, le 16 mai 2011, s'envole pour New York en compagnie de son amie Anne Sinclair au lendemain de l'arrestation du patron du FMI. "On a appris à la descente de l'avion que Dominique était incarcéré à Rikers Island", dit-il. Le souvenir ne s'efface pas. Il propose le nom des avocats, participe discrètement à leurs réunions sur la stratégie de défense, règle "en deux jours" le divorce récent du couple et intervient lors du procès que Dominique Strauss-Kahn intente et gagne contre l'écrivain Marcela Iacub.

    "Dans ces moments-là, on prend les gens dans les bras comme de grands blessés. C'est quelque chose de... quelque chose de..." L'avocat cherche ses mots, se reprend : "On doit à la fois être professionnel du droit, ne pas raconter de cracks, gérer l'entourage pour l'empêcher de faire des bêtises, éloigner les bavards, imposer le silence à ceux qui ont reçu des confidences." Et surtout ne pas lâcher le foudroyé. Pendant le long week-end de Pâques qui précède son rendez-vous chez les juges, Jean Veil emmène Jérôme Cahuzac dans sa maison de campagne.

    Tout en veillant sur son client, il a préparé le terrain. En plus de la lettre, il a pris soin de s'entretenir avec le juge Renaud Van Ruymbeke. Ils se connaissent, quelques phrases ont suffi. C'est la méthode Jean Veil. Arrondir les angles, rendre la confrontation la moins douloureuse possible et, surtout, gérer la confidentialité. En 2007, l'avocat avait déployé des trésors de diplomatie pour épargner à Jacques Chirac l'humiliation d'une convocation au palais de justice de Nanterre. Il avait convaincu le juge Philibeaux de venir rue de Lille, dans les bureaux de l'ancien président. Le juge et sa greffière avaient pris place en avance dans une pièce, derrière une table, comme s'il s'agissait d'un cabinet d'instruction, et Jacques Chirac était entré ensuite. Pendant ce temps, une tribune signée de l'ancien président mais rédigée par son avocat, dans laquelle il présentait l'intégralité de sa défense, était sous presse à l'imprimerie du Monde.

    Avec Jérôme Cahuzac, Jean Veil a reproduit ce qu'il avait fait des années plus tôt avec Dominique Strauss-Kahn. Dès qu'il a eu vent que la date du rendez-vous avec les juges Van Ruymbeke et Le Loire avait fuité, il a obtenu qu'elle soit avancée du mercredi 3 au mardi 2 avril. Et, comme avec Jacques Chirac, Me Veil tenait prête la déclaration par laquelle Jérôme Cahuzac avoue détenir 600 000 euros sur un compte bancaire à l'étranger. Le texte sera publié sur le blog de l'ancien ministre.

    "Dans ces situations, il faut être calme, très calme", dit Jean Veil. Il ajoute : "Quand on a vécu avec Simone, on apprend à maîtriser l'émotion." On l'attendait. Dans la conversation, la référence à Simone Veil, sa mère, arrive toujours à un moment ou à un autre. Suivie, pas très loin, de la mention du père, Antoine. "J'ai été extraordinairement aidé par le nom de mes parents, mais surtout par ce qu'ils sont", répète-t-il souvent.

    L'un et l'autre lui ont aussi donné "la familiarité avec les hommes politiques. Ils ne m'impressionnent pas". En entrant dans le luxueux immeuble qui abrite le cabinet d'affaires Veil

Lire la suite des opinions (33)

Votre réponse
Postez un commentaire