En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Une vidéo filmée par un témoin montre cette mère de famille traînée par des policiers devant le commissariat.
 

INFO BFM PARIS - Une femme âgée de 53 ans, sourde et muette, aurait été violentée par des policiers du 15e arrondissement de Paris, avant d'être placée en garde à vue. La famille a décidé de porter plainte vendredi dernier.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Philippe Ponzio
    Philippe Ponzio     

    Il y a des types pas intéressants dans le genre humain, il n' y a aucune raison qu' on ne retrouve pas ce genre d' individu dans la police.
    Et leur statut permet d' exercer leur médiocrité, notamment envers les plus faibles, comme les jeunes, à qui ils peuvent manquer sérieusement de respect, rien que par la parole.
    Vous les verriez faire ça à un type comme Cahusac ?
    Certainement pas, ils tiennent trop à leur poste...

  • Michel Merlin
    Michel Merlin     

    On punit les victimes et on laisse courir les agresseurs
    ~--~--~--~--~--~ -~--~--~--~- ~--~--~--~- ~--~--~--~--~-
    Cela semble devenir une habitude que le système punit LA VICTIME (ici de 30 heures de prison, aimablement rebaptisée "garde à vue"), pendant que les agresseurs sont laissés libres de continuer leur "travail", avec en plus le soutien et l'approbation de leurs copains envoyés sur les forums (où ils sont, eux, publliés en masse) en hordes cachées sous faux noms pour mieux sarcasmer à la nazi les gens normaux et se moquer de la vérité (dépôt de plainte par... les agresseurs ! MDR).

    Le présent site, qui sait très bien, dans quasiment tous les cas policiers vs citoyens, qui dit la vérité et qui ment, relate cependant au conditionnel les déclarations À VISAGE DÉCOUVERT de la fille de la victime, mais à l'affirmatif celles SOUS IDENTITÉS CACHÉES des agresseurs ! Comme s'il avait un parti-pris aveugle pour le pouvoir et contre la (vraie) justice et les (vrais) citoyens.
    Versailles, Sat 19 Aug 2017 18:57:00 +0200

  • malcat
    malcat     

    c'est classique pour la police de porter plainte quand elle est accusée de violences comme ça c'est parole contre parole, et comme celle des policiers prime.... c'est bien pratique... et cela mets en cause le travail de beaucoup de bons policiers. Il faudrait vraiment une condamnation publique du comportement de cow-boys de certains policiers...qui ont un comportement il faut le dire proche de ceux qu'ils arrêtent...
    Et cela montre le courage de ces policiers qui n'hésitent pas à frapper des femmes, des jeunes menottés, de les insulter.... tout en les traitant, c'est un comble de termes comme "tapettes", "cons", "menteur", d'humilier....

  • malcat
    malcat     

    oui classique que la police accusée de violence porte plainte contre l'accusateur, sachant que c'est sa parole qui primera..
    La video me semble assez parlante et choquante...

  • boulette34
    boulette34     

    Oui oui , par ailleurs un policier à déposé plainte contre cette personne pour coups et blessures et outrage à personne dépositaire de la loi
    C'est bon à savoir

    sclp
    sclp      (réponse à boulette34)

    et oui, d'ailleurs une femme seule contre plusieurs policiers masculins ça devrait faire la balance, heuuuuu, le poids !

  • dominiqueFN
    dominiqueFN     

    La vidéo (trop courte) ne monte pas des policiers frapper cette femme.
    Elle aurait été frappée à coups de pieds et elle montre des marques sous les bras. Il s’agit plutôt de marques qui sont laissées lorsque l’on empoigne une personne.

    Les policiers auraient été agacés pas sa façon de parler. Le parler de certains sourds ou déficients est quelquefois surprenant, mais la fille ne pouvait pas expliquer aux policiers ?
    La femme ne semble pas parler français, de nouveau la fille ne pouvait pas l’expliquer aux policiers ?

    Nous sommes peut-être face à un dérapage de la police… ou pas ! Tout n’est pas clair.

    Une garde à vue est faite sous le contrôle de l’autorité judiciaire (le TGI). Il est rare qu’une garde à vue dépasse les 24 h. Pour plus de 24 h il faut l’accord d’un juge ou d’un procureur.
    Dans ce cas c’est le TGI qui a autorisé la prolongation.

    Donc soit nous sommes face à un très gros dérapage de la justice et de la police, soit comme son fils déjà placé en garde à vue, la mère n’est peut-être pas si paisible.

    Au fait, pourquoi le fils est en garde à vue ?

    Rosalinda
    Rosalinda      (réponse à dominiqueFN)


    Dans une autre interview la fille explique qu'elle leur a dit que sa mère ne pouvait pas leur répondre, il aurait même suffit de leur part d'un minimum de jugeote pour comprendre que la femme était handicapée.
    Premièrement la garde a vue du fils ne justifie pas les conditions de la garde à vue de cette femme et des évenements qui précedait sa garde à vue, personne ne mérite d'etre trainée au sol comme un vulgaire sac poubelle !
    Mais comme ça vous interesse et que j'ai du temps à perdre son fils a été placé en garde a vue pour recel, il avait en fait acheté un scooter sur un site d'occasion qui s'est révélé être un bien volé, il a été relaché donc dite vous qu'il est innocent.
    Deuxièmement les conditions de sa garde à vue ont été déplorable, sa fille n'a pas eu le droit de lui ramener des affaires propres ni sa ventoline, car en plus d'être sourde et muette elle est asthmatique, il aurait pu lui arriver quelque chose de très grave ! Oh et elle a eu un cancer des poumons aussi ce qui la rendait un peu faible.
    Mais mdr si sont fils était en garde à vue c'est tout ce qu'elle mérite.

    sclp
    sclp      (réponse à dominiqueFN)

    et donc la bonne raison de traîner cette femme par terre (vu sur la vidéo), c'est quoi au juste ??? elle était aussi cul de jatte ? comme dans la chanson de Brassens quoi ....

  • PlusZero
    PlusZero     

    il est vrai que dd'accuser la police de tous les crimes est très à la mode... je ne dis pas que certains policiers soient pourris mais c'est trop facile...

Votre réponse
Postez un commentaire