En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Théo, le jeune homme blessé lors de son interpellation à Aulnay-sous-Bois.
 

DOCUMENT BFMTV - Depuis son lit d'hôpital, le jeune homme blessé par des policiers à Aulnay-sous-Bois a fait le récit de son interpellation à l'un de ses avocats. Dans ce document auquel a eu accès BFMTV, il évoque des coups, des insultes et des moqueries, et surtout la blessure infligée "volontairement" par l'un des policiers avec sa matraque. 

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • Google-116542721623075912830
    Google-116542721623075912830     

    mes messages ne pas non plus comme par hasard

  • Google-114661734662895752646
    Google-114661734662895752646     

    "Théo se confie à son avocat " je pensais que les relations avocat/client étaient sous couvert du secret professionnel.
    Bravo BFM TV !!!! et merci de nous avoir fait partagé ce récit.
    Toute cette affaire est regrettable mais sa médiatisation l'est davantage. !!!!

  • Facebook-10212275375620636
    Facebook-10212275375620636     

    Me Pascal Rouiller, qui défend un autre fonctionnaire, indique que son client était à ce moment-là «collé à Théo en vue de le maîtriser». «Il ne voit pas le coup de matraque qui a provoqué les blessures qui posent question», dit-il en contestant les violences et les injures dénoncées par le jeune homme. Celui-ci a décrit des coups portés à la tête, alors qu'il était ensuite emmené en voiture au commissariat sous un flot d'insultes. Me Rouiller évoque à l'inverse une gifle portée au début du contrôle par Théo au policier qui utilisera la matraque.
    Excepté la conduite au commissariat, tout a été filmé par deux caméras distinctes installées sur place, assure Me Gabet. Pour l'avocat, les vidéos confirment ce que rapporte son client. Celui-ci a d'ailleurs, selon lui, réalisé qu'il était à l'origine de ces blessures anales en voyant les images. «En les regardant ensuite, le parquet a été convaincu qu'il n'y avait pas d'élément intentionnel et n'a donc pas maintenu la mise en cause pour viol, initialement retenue», rappelle l'avocat. Mais quelques heures plus tard, dimanche dernier, le juge d'instruction rétablissait l'incrimination retirée. «Un problème technique a empêché la magistrate d'analyser à son tour les images», note Me Gabet.

  • Lina31
    Lina31     

    Mes messages ne passent pas également....

  • Lina31
    Lina31     

    Mes messages ne s'affichent pas non plus....

  • Google-101172026622236765754
    Google-101172026622236765754     

    mettez ces 4 flics dehors , qu'ils aillent en tole puis aillent bosser à l'usine , ce sera moins la fête !!!

  • Belieravril
    Belieravril     

    Étrangement mon message ne passe pas:(

    Lina31
    Lina31      (réponse à Belieravril)

    Les miens non plus...

  • Belieravril
    Belieravril     

    Je souhaite du courage au jeune homme et j'espère que justice sera faite. Je compatis avec lui, malheureusement comme lui j'ai eu des mauvaises expériences avec de membres de forces de l'ordre. Je dois avouer que je me sens pas rassurée en leur présence, ils me font littéralement peur car quand vous vous faites abuser sans preuves ni témoins vous restez humiliée. J'ai pris même la décision de ne plus faire appel à eux pour de pleintes ni rien d'autre.

  • Lucidus
    Lucidus     

    Cela s' appelle l' effet de meute . La meute s' aligne toujours sur le plus cruel quand il n' existe pas de leader à la hauteur .

  • Kidivrai
    Kidivrai     

    A tous vous lire il y a les méchants policiers d'un côté et le gentil banlieusard de l'autre... sauf qu'il n'y a pas de fumée sans feu. Aujourd'hui ce jeune est une victime et justice doit être faite... mais lui même sait qu'il a des choses à se reprocher tout aussi grave. Mais pour faire le buzz il faut forcément un gentil et un mechant

    Lina31
    Lina31      (réponse à Kidivrai)

    "des choses à se rapprocher tout aussi grave"... Personne ne mérite de se faire violenter de la sorte et surement pas violer. Les sauvages c'est dehors.

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire