En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Affaire Maëlys
 

Sur notre antenne, l'avocat de Nordhal Lelandais, Alain Jakubowicz, a démonté avec virulence la chronologie des faits telle qu'elle a été présentée par le procureur de la République jeudi dernier. Il a par ailleurs assuré que la silhouette aperçue sur la photo de caméra de vidéosurveillance n'était pas celle d'une enfant mais d'une femme.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • Flochette
    Flochette     

    Son avocat dit que la << passagère >> à les cheveux détachés long et brun ,ne sait il pas qu en un tour de mains on peut délier nos cheveux, son décolleté était profond , ne sait il pas qu un vêtement peut être arraché ou fort décousu de plus une petite robe d été

  • uniqueA
    uniqueA     

    Mais puisque le suspect dit lui même qu'il ne qu'il ne s'agit pas de sa voiture, alors pourquoi son avocat cherche à savoir si c'est une fillette ou une femme qui se trouve à ses côtés ?

    Flochette
    Flochette      (réponse à uniqueA)

    Total contradiction envers son client bien vu superbe réflexion bravo

  • LaCaverne
    LaCaverne     

    Coupable ou non, je ne saurais pas me prononcer.
    Mais je suis très inquiet de la façon dont l'enquête se déroulent et dont les gens tiennent à dénier la présomption d'innocence. On commence par ne pas mettre de barrage avant 24h ce qui laisserait tout le temps à un ravisseur de quitter le pays. Ensuite on se focalise sur cet homme sans trop regarder les autres options (de ce qu'il transparait). Les gendarmes oublient d'enregistrer les premiers interrogatoires (bêtise ? Manque d'expérience ? Ou autre ?). On met les suspect en examen alors qu'il n'y a aucune preuve directe, que des probabilités reposant sur des éléments flous d'où l'on ne peut rien tirer de certain. Des videos avec des formes (contestées), un nettoyage de voiture long (vous avez déjà essayé de nettoyer une voiture avec un gros chien, ça prend des plombes), un portable mit en mode avion (moi si je le fais pas mon portable tient pas jusqu'à 20h), même la chronologie des faits exposée par le procureur est remise en question, ...

    Flochette
    Flochette      (réponse à LaCaverne)

    Pas d accord du tout

  • Annie Beauclair
    Annie Beauclair     

    Si son avocat est convaincu qu' il ne s' agit pas d' une fillette, mais bien d' une femme, il suffit que le présumé coupable donne le nom de la personne qui était à ses côtés. Maître faites parler votre client !

  • fanfan la tulipe
    fanfan la tulipe     

    Maître dans l'art de faire passer une andouillette pour une saucisse.

  • SuperPlus
    SuperPlus     

    Alors, pourquoi cet avocat ne clarifie pas la situation en demandant à son client de dire qui était dans la voiture ? Mais il est vrai qu’il ne va pas être facile de répondre….

  • roperc'h
    roperc'h     

    marre d'etre coupé sans arret par une pub pleine page

    Peach LaZine
    Peach LaZine      (réponse à roperc'h)

    adblock pour les pub ca marche bien ^^

  • lazareto
    lazareto     

    le procureur,le juge,les gendarmes , il ne faut pas les croire , cet avocat (menteur) veut semer le doute , il n y est pas parvenu il y a tellement de comportements incohérents de la part du suspect . qu il avoue!

  • fizzygone
    fizzygone     

    Appel à témoins pour savoir si oui ou non, une femme avec une robe blanche dans une Audi noire est passée sous cette caméra de Pont de Beauvoisin entre 3 et 4 h du matin !!! Ça paraît tellement évident....

  • rigolo
    rigolo     

    pourquoi suis je censuré

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire