En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
lambert
 

Avant son suicide, Jean-Michel Lambert, premier juge d'instruction dans l'affaire Grégory, a adressé une lettre à un journaliste de l'Est Républicain. Il y explique son geste fatal par un profond sentiment d'injustice. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Frederic Susini
    Frederic Susini     

    Pourquoi se suicider, pourquoi il n a pas défendu son instruction d il y a 30 ans sl le juge Lambert était si sûr de lui, pourquoi dire que toute l affaire part contre un mur, pourquoi se donner la mort avec un sac sur la tête franchement.!!!!

  • Tinie
    Tinie     

    Ce pseudo juge : un incompétent qui n'a pas réussi à assumer ses erreurs et qui a voulu se faire passer pour la pauvre victime de cette triste affaire.
    Pauvre petit Grégory ....

  • cékoissa
    cékoissa     

    c'est n'importe quoi cette lettre, comment faire confiance a un juge qui a commis des erreurs graves qui ont conduit a l'impasse de cette enquete? il se donne la mort mais c'est pour faire une indication "myterieuse"? pourquoi alors ne pas reveler le fond sincere de sa pensée??
    cela n'a aucun sens. personne ne l'obligeait à se "battre"...

  • Tom BOUK
    Tom BOUK     

    Et ca vous fait quoi d'avoir un mort sur la conscience?

Votre réponse
Postez un commentaire