En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

VIDEO - La tempête solaire qui a failli renvoyer la Terre au 18e siècle

Mis à jour le
Une éruption solaire captée par la Nasa, le 9 mai 2014.
 

La Nasa a dévoilé mercredi qu'une tempête solaire gigantesque -la plus grande depuis 150 ans-, a eu lieu en 2012 une semaine avant que la Terre ne passe dans cet axe. Elle aurait pu perturber le réseau électrique mondial et toutes les communications.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • chopaul
    chopaul     

    Au cas ou cela arrive, nos bons décideurs et lobbyistes non rien prévus; sinon le cahot.

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    bof... dans certains pays, ils en sont encore au moyen âge... :))

  • coucou85
    coucou85     

    On s'en fou de tout ça on en est arrivé a etre esclave et dépendant du mode de société que l'on a crée nous meme, y'a pas un probleme quelque part?si on avait été assez intelligent dès le départ on n'en serait pas arrivé la.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Et il n'y a pas que le réseau électrique qui serait affecté, sinon ça ne serait pas si grave, suffirait de s'équiper en groupes électrogènes et réparer le réseaux quitte à ce que cela prenne quelques mois, le hic c'est que tout ce qui contient des composants électroniques, des circuits imprimés serait bousillé et inutilisable.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    L'un des effets secondaires de la vie en sociétés inféodées à la technologie c'est que nous sommes pour la plupart (beaucoup moins pour ceux qui vivent à la campagne) comme sous perfusion, on ne chasse plus quand on vit en ville et ne récolte plus notre nourriture non plus, si les magasins ne peuvent ni stocker, ni s'approvisionner, ni se protéger ou être protégés du vandalisme, les plus faibles périront bien vite alors que les plus combattifs sauront se faire des réserves... Bref nous misons trop sur l'électricité et il est clair qu'une éruption solaire de grande ampleur aurait des conséquences bien plus dramatiques qu'un simple changement de mode de vie ou retour bienfaisant aux valeurs plus proches de la nature etc...

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Ha bon nous sommes déjà revenus comme à l'époque des grandes invasions ? Sous prétexte qu'il y'a une forme d'immigration massive et une forte insécurité vous comparez ça aux guerres antiques qui faisaient des milliers de morts, à partir de là vous perdez toute crédibilité. Sans parler de votre pamphlet sur le travail, ultra comique, dans un pays comme le notre totalement dépendant de la technologie, quel travail se fait sans lien plus ou moins direct avec l'électricité ? Par contre oui ça fera du taf pour remplacer et remettre à niveau le réseau, les gens devront réapprendre à écrire avec des stylos et crayons sur du papier, mais si ça nous arrivait en plein hiver, c'est pas dans ce pays de chochottes que ça serait une bonne nouvelle.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Les arriérés qui réclament le retour à un mode de vie sans électricité ça leur arrive de réfléchir de manière large et en prenant en compte autre chose que leur pauvre petite vie personnelle ? Une panne gigantesque imposée par des rayons cosmiques si ça nous tombait dessus sans préavis, on n'aura pas moins de pollution au contraire, les systèmes de sécurité des centrales nucléaires, des barrages et de toutes les structures pouvant exploser ou laisser fuir des substances toxiques et nocives tomberait en panne avec les conséquences évidentes qu'on peut imaginer. Ensuite l'eau ne serait plus épurée, les transports routiers et en commun, kaputt.
    Grosse pagaille en cas d'incendies, fuites de gaz, accidents divers et variés pour les services de secours et autorités qui ne pourraient même pas prendre les appels vu que les réseaux électriques et téléphoniques seraient inutilisables et leurs véhicules bardés d'électronique ne pourraient pour la plupart pas fonctionner... Les frontières, les radars, les tours de contrôles, les avions s'écraseraient si ils étaient touchés par des rafales de particules solaires et seraient dans la quasi impossibilité de se poser correctement sans se crasher ou percuter d'autres appareils, les aéroports ne sont pas conçus pour recevoir les milliers d'avions qui circulent surtout sans coordination aidées par des capteurs, ordinateurs, moyens de communication etc...
    Les frontières deviendraient poreuses et nous retournerions aux temps des grandes invasions barbares et sans même savoir ce qui ce passe vu que nous serions incapables de faire circuler rapidement les informations sans électricité.
    Beaucoup se remettraient au charbon, feront du feux pour se chauffer, des quartiers entiers dans le monde seraient en proie aux flammes, des hôpitaux dépendants de l'électricité, l'électronique ne pourraient fonctionner, les autorités auront du mal à faire passer leurs directives car tous les acteurs n'auront pas forcément les moyens de recevoir les ordres et directives... Fukushima ça serait rien à coté des catastrophes qui s'enchaineraient si comme il y'a 150 ans tout ce qui est électrique (du réseau et maintenant il faut rajouter les machines industrielles et les appareils divers et variés) était affecté... Bref moins de pollution, vous rêvez éveillés là.

  • coucou85
    coucou85     

    Super vivement que ça arrive pour qu'enfin on se deconnecte de tout ce superflu inutile, qu'on retrouve des relations saines, que les valeurs morales reviennent, ce serait un fabuleux retour vers l'essentiel, le reste n'est que fardeau qu'on emmenera de toute façon pas avec nous à la mort

  • Monique33
    Monique33     

    Une vie paisible..... transport en diligence, moins de pollution.

  • Maxoue
    Maxoue     

    @ trunky,au bout de quelques mois nous ne serions plus 7 milliards entre les assassinats,les famines,les règlement de compte ,les accidents etc etc...Par contre plus de chômage

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire