En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'action de l'homme a entraîné la disparition, en 40 ans, de plus de la moitié des animaux sauvages de la planète, selon un rapport de WWF
 

En cause: la perte et dégradation des habitats, la chasse et la surpêche, et le changement climatique, selon un rapport de l'ONG WWF. Les zones les plus touchées sont l'Amérique Latine (-83%), suivie de près par la région Asie-Pacifique. Et les espèces d'eau douce payent le prix fort.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • AgentK3
    AgentK3     

    "La Terre a perdu la moitié de ses animaux sauvages en 40 ans" Pas d'inquiétude... Elle en a gagné beaucoup d'autres... Suivez mon regard!

    vestale
    vestale      (réponse à AgentK3)

    ...Je me demande si on n'a pas perdu au change !! ...enfin j'en suis sûre d'ailleurs !

  • Youyou
    Youyou     

    "Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font du mal,mais par ceux qui les regardes sans rien faire".ALBERT EINSTEIN

  • clovis
    clovis     

    Les hommes oublient que la terre ne leur appartient pas ; aujourd'hui par leur invasion ils éliminent des maillons de la chaine et ce sera bientôt leur tour !

  • BLACKJAK
    BLACKJAK     

    Je suis sidéré par cette information. C'est une véritable hécatombe qui s’accélère d'année en année. Il est plus que temps de faire en sorte de protéger la faune et la flore aussi bien terrestre qu'océanique de notre planète parce que c’est un véritable trésor qui ne reviendra pas une fois disparu et qui, en plus, nous est indispensables pour vivre à nous autres être humains !

  • hornet629
    hornet629     

    ben ca va nous on s'en sort bien en france le PS a sauver ses elephants et ils se reproduisent plutot bien ! non ?

  • Youyou
    Youyou     

    "Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal,mais par ceux qui les regardent sans rien."ALBERT EINSTEIN

  • franceska
    franceska     

    la mondialisation qui permet aux riches de tout saccager pour leurs plaisirs ,et quand ont voit que rien n"est réspéctés en matiere de protection de la faune ,faut pas s"étonner du desert animaliers !!!

  • franceska
    franceska     

    mais sachez que les riches qui s"ennuient qui vont tuer des lions pour la chasse ,et qui décimme des populations entieres de lions ,ca personne en parle ,le braconage de l"ivoire ,aux singes et panthére tuée rien que pour leurs peaux ,les animaux sauvages sont des sacrifiés et la mondialmisation qui donne tout les pouvoirs aux riches d"anéantir la planéte ,ca

    clovis
    clovis      (réponse à franceska)

    Bonjour Franceska , d'accord avec vous ; de plus certains animaux sont déclarés "nuisibles " en France par la préfecture et grâce à cela les chasseurs massacrent des animaux tels le renard , un animal intelligent ,gentil et facilement apprivoisable !

  • TETRA
    TETRA     

    Nous ne sommes pas responsables de cette sélection naturelle --- la logique est basée sur des milliards d'années et nous avons l'air d'en être surpris aujourd'hui --- pourquoi faire la chasse aux moulins à vent ??? --- lol

    clovis
    clovis      (réponse à TETRA)

    Sélection naturelle, avec des braconniers armés jusqu 'aux dents contre des animaux sans -défense ?

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à TETRA)

    Avant de parler de sélection naturelle il faudrait un minimum maitriser son sujet.
    Là on parle d'extinction massive induite par un phénomène rapide qui ne laisse aucune chance à une myriade d'espèces, ni la place à une quelconque histoire d’adaptation de sélection naturelle ou d’évolution en conséquence etc... Pas juste d’espèces inadaptées à leur environnement et qui disparaissent naturellement, petit à petit.
    La nature n'est pas une entité pensante qui s'amuserait à tenir des comptes, organiser l'environnement comme un championnat pour que certaines survivent au lieu d'autres n’a pas comme dessein de sélectionner une espèce gagnante qui régnerait seule à la fin.
    Des extinctions massives il y'en a eu plusieurs, le hic c'est que nous, nous faisons partie d'une période où sur cette planète tout est lié ou presque. Lorsqu'on détruit l'équilibre d'un écosystème on finit par le détruire lui aussi, soit parce que des espèces invasives et nocives prennent une place vacante et pourrissent la vie des autres espèces, soit au niveau géologique flore, fleuves, lacs, on rend stérile ou désertique des zones qui au départ étaient fertiles et boisées.
    En saccageant notre environnement, on massacrant la faune on finit par accélérer notre propre déclin. Certaines formes de vie sont absolument nécessaires à notre survie même si il s'agit de bestioles que nous ne voyons jamais. Et pas que celles que nous mangeons ou utilisons pour nourrir celles que nous mangeons.
    D’autres contribuent à la santé des eaux, à la fertilité des terres, à la fabrication d'oxygène etc...
    Au final les affres et joies de la sélection naturelle c'est sur nous que ça va retomber lorsque diverses formes de vies (virus bactéries, insectes nuisibles..) se mettront à proliférer, faute de prédateurs naturels pour certains ou à cause de conditions devenues propices à leur développement, dès lors nous serons devenus nous-mêmes une espèce en voie d’extinction.

  • sylvaa
    sylvaa     

    Et à à l'allure où nous persistons à détruire son fragile équilibre vital, elle ne va pas tarder à perdre aussi l'espèce qui se croit dominante au point d'être "intouchable"... Le plus tôt sera d'ailleurs le mieux, afin de laisser une chance à la planète de nous survivre.

Votre réponse
Postez un commentaire