En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une poule du Gaec du Perrat piétine en avril 2016 le cadavre d'une congénère. L'œuf tombé sur le grillage incliné est censé glisser vers une gouttière pour être collecté.
 

Des cadavres de poules momifiées au milieu de pondeuses entassées au bec mutilé, des nuées de mouches et de poux, un sol jonché d'asticots: l'association de défense animale L214 dénonce à nouveau les pratiques d'un élevage industriel, situé cette fois dans l'Ain.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • grognon
    grognon     

    Je suis contre l'élevage en batterie de tous les animaux, ils devraient avoir le droit de vivre en liberté, on leur doit bien car ils permettent de nous nourrir.

  • Oce
    Oce     

    Bonjour ou peut on signer la pétition s'il vous plaît ??

  • Coudrou
    Coudrou     

    Si vous avez bien lu ce sont les employés qui ont dénoncé leur employeur. Personne ne traitait volontairement mal ces poules. Le sans cerveau qui dirigeait l'établissement ne doit jamais y mettre le pied, sinon il aurait sûrement au moins l'instinct de retirer les morts de ces cages.

    Je ne vois pas comment la DDPP peut ne pas avoir fait fermer cet élevage... Pour les animaux je ne dis pas mais pour les consommateurs avoir des œufs qui ont passé du temps aux côtés d'un cadavre de poules en décomposition. Merci les services vétérinaires.

    En revanche ne faîtes pas de ce cas une généralité, dans les cages aménagées bien-être installées en 2012 qui ont coutées très chères, bon nombre d'éleveurs travaillent très bien et traitent leurs animaux avec respect dans de très bonnes conditions d'hygiène et de bien-être.

    Fermez cet élevage et faîtes respecter la loi pour les autres !

  • framboise74
    framboise74     

    Marquage des œufs
    Marquage des œufs commercialisés via un centre d’emballage agréé
    Les œufs sont marqués d’un code désignant le numéro distinctif du producteur et permettant d'identifier le mode d'élevage.
    Le code du producteur, inscrit sur la coquille de l’œuf, se compose du chiffre et des lettres prévus au point 2 de l’annexe de la directive 2002/4/CE (exemple : 1 FR XAZ 01) :
    Chiffre ( le 1er ) indiquant le mode d’élevage : « 1 » : Plein air – « 2 » : Au sol – « 3 » : En cage – « 0 » : Bio
    Code ISO de l’état membre d’enregistrement : « FR » pour France

    Encore faut-il prendre le temps de lire les étiquettes ( et pas seulement celles qui concernent les oeufs) en faisant ses courses !

    Sicca
    Sicca      (réponse à framboise74)

    Oui sauf que récemment dans la matinal sur France 2 ils ont indiqué qu'il y avait une erreur de 30 % sur les marquage des œufs... Par exemple des œufs étaient marqué 0 (Bio) au lieu de 1 (Plein air) et parfois pire 3 (batterie!) En 2006 c'était 50% d'erreur !!!

  • rolodex
    rolodex     

    Le Foll se repose ..... Les raffineries... d'autres sujets étouffent certains sujets comme les abattoirs, les éleveurs... pour l'instant les médias étouffent et occupent le terrain avec la CGT

  • moorea253
    moorea253     

    Quelles sortes de personnes peuvent travailler dans ces lieux sans vouloir améliorer ou dénoncer ces atrocités ?

  • Loulou2f
    Loulou2f      

    Prenons le problème à l'envers: vu que personne ne contrôle réellement les abattoirs, les divers élevages, etc... bref tout ce qui touche aux animaux et que l'accès n'y est pas ou peu autorisé, pourquoi ne pas créer un label. Oui un label décerné par les associations qui ne sont pas contre l'abattage mais pour que cela soit fait dans le respect de la dignité?. On élimine volontairement ceux qui sont contre tout abattage car malheureusement il n'y a pas d'autres choix car notre alimentation est à base de viande. Les producteurs, abattoirs, etc...qui auraient ce label s'engageraient sur un cahier des charges bien précis et surtout accepteraient les visites inopinées des associations. De son côté le consommateur ne devrait manger que des viandes ou produits avec ce label. Personnellement je suis certain que cela amenerait une baisse de la consommation et les anti abattage y trouveraient aussi leur compte. Mais surtout on respecterait le droit de tout etre vivant de mourir sans souffrir

  • colombo4315
    colombo4315     

    est dire quil a des pauvres gens qui bouffe sa est cet pauvres bêtes cet dégueulasse faut plus acheter cet œuf

Votre réponse
Postez un commentaire