En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le camping de Sérignan-Plage, dans l'Hérault, frappé par une mini-tornade, le 28 novembre 2014.
 

Six départements sont désormais en vigilance orange pluie-inondations ou crues. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve est attendu samedi après-midi dans le Var, durement touché par les intempéries.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • MANENTIAL
    MANENTIAL      


    Les premiers orages ont déjà commencé à éclater jeudi et se sont rapidement intensifiés. Ils durent jusqu'à dimanche en ce qui concerne le Portugal et l'Espagne, et jusqu'à lundi/mardi pour le Maroc.
    Les côtes marocaines, et l'Atlas marocain, sont au coeur de cet épisode méditerranéen en passe d'être historique. Il s'avère encore plus intense que celui du week-end dernier. Les vagues peuvent atteindre 8 mètres le long des côtes du Maroc avec des vents à plus de 100 km/h et les précipitations diluviennes sont susceptibles de provoquer de graves inondations et coulées de boue. Sur l'île de Madeire, placée en ALERTE ROUGE (niveau d'alerte maximal), des vagues de 12 à 16 mètres sont même possibles et risquent de submerger de nombreuses portions littorales.

    Déjà plusieurs dizaines de morts la semaine dernière

    Rappelons que les intempéries survenues au Maroc le week-end dernier avaient causé la mort de 38 personnes. L'épisode en cours étant encore plus long et encore plus violent que celui de la semaine dernière, le risque de phénomènes extrêmes est maximal.

    L'Italie et la Suisse à nouveau frappées lundi prochain
    Avec la remontée de cette très violente dépression vers le golfe de Gênes lundi, de nouvelles intempéries frappent l'Italie mais aussi la Suisse lundi. On se rappelle que l'Italie et la Suisse ont connu un automne exceptionnellement pluvieux : à Gênes, il est tombé 800mm de pluies depuis le 1er novembre. En Suisse, les lacs de Côme et Majeur ont subi une hausse spectaculaire de leurs niveaux et débordent, entraînant les pires inondations depuis au moins 50 ans

Votre réponse
Postez un commentaire