En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
police suède
 

La police suédoise a passé sous silence une vague de plusieurs dizaines d'agressions sexuelles durant un festival de musique pour adolescents. Les agresseurs présumés seraient en majorité des demandeurs d'asile mineurs, selon un rapport révélé par la presse. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • AgentK3
    AgentK3     

    Les peuples doivent obliger à la démission tous ceux qui ont caché volontairement ces agressions! jusqu'aux gouvernements en Europe s'il le faut!

  • librepenseur
    librepenseur     

    Vous inquietez pas, c'est comme le nuage de Chernobyl, il s'arretéra aux limites de la France. Et chez nous, les médias nous ont deja rassurés que les migrants de ces pays sont tous des medecins et les ingenieurs, dont notre pays ne saurait se passer.

  • colt13
    colt13     

    A QUANS POUR LA FRANCE QUE VALS ET CASSENEUVE LA RAMENE

  • paul de Bordeaux
    paul de Bordeaux     

    La police suédoise a passé sous silence une vague de plusieurs dizaines d'agressions sexuelles elle est belle l'Europe non ?

  • artza
    artza     

    Quand la police cache ou travestit la vérité au citoyen, elle se transforme en police politique d'Etat. Grave. très grave.

    colt13
    colt13      (réponse à artza)

    CA VIENT DE PLUS HAUT COMME EN FRANCE .....................PLUS DE MEURTRE SUR MARSEILLE NON NON A SI AU FAIT JUSTE PAR BALLE IL Y A DEUX JOUR DANS LES QUARTIER NORD CHUT...

  • bibifricotin
    bibifricotin     

    Région du Hesse : Un policier haut gradé de Francfort explique au BILD : « Pour les délits commis par des criminels possédant une nationalité étrangère et qui sont enregistrés dans un centré de réfugiés, nous classons immédiatement le dossier sans suite ».
    Le policier continue : « Il y a de strictes instructions venant de la hiérarchie pour ne pas reporter les crimes et délits perpétrés par les migrants. Seules des requêtes directes émises par des journalistes ou des médias peuvent être suivis d’effet ».

    Alain28
    Alain28      (réponse à bibifricotin)

    La question : Pourquoi ?
    Quel est le but de tout ceci ?

    colt13
    colt13      (réponse à Alain28)

    CACHER LA REALITE ....DURE A GERER

Votre réponse
Postez un commentaire