En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La situation était calme ce jeudi matin à Kinshasa et Lubumbashi avant des manifestations annoncées de l'opposition pour dénoncer un récent arrêt de la Cour constitutionnelle permettant au président congolais, Joseph Kabila, de se maintenir au pouvoir au-delà du terme de son mandat en décembre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire