En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Une photo du camp de déplacés après les frappes menées par l'armée nigériane.
 

L'armée nigériane, en guerre contre le groupe islamiste Boko Haram, a bombardé par erreur un camp de déplacés situé dans le nord-est du pays, ce mardi, faisant plus de cinquante morts, dont des employés de la Croix-Rouge, selon un bilan encore provisoire.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire