En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des sauveteurs autour du ferry submergé, le 16 avril.
 

Au lendemain du naufrage d'un ferry transportant 475 personnes, au large de la Corée du Sud, près de 300 personnes restent toujours portées disparues. Six corps ont été retrouvés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Metredaicaule
    Metredaicaule     

    C'était qui le commandant de ce bateau ? un cousin a l' autre du Concordia ?

  • frankb2000
    frankb2000     

    Tiens ce matin aux infos, voila qu'on nous refait le coup des sms fantomes envoyés soi disants par les disparus... Decidemment apres le vol malaysian, dont on sait maintenant ce qu'il en est des disparus, ca devient une manie....

  • Olivier Le Breton
    Olivier Le Breton     

    Bonjour, je me prénomme Olivier et je travail en mer dans le milieu maritime à passager. Je suis donc marin.
    Concernant la cause du chavirage du Sewol, je dirais qu'il s'agit d'un probleme de "carène liquide" (entrée d'eau en masse suite à une fissure, une ouverture, un incident technique comme une porte de garage de bateau restée entrouverte ou mal verrouillée...)
    1 à 2 cm en épaisseur d'eau dans le garage suffirait à faire chavirer un tel navire comme le Sewol (qui fait entre 140 et 150 m de long)
    Cette eau (carène liquide) couvrant la surface au sol du pont garage (ou calette) du bateau, lui même sur une surface en mouvement (la mer) donc sujet aux mouvements de gite (navire bougeant de gauche à droite) déséquilibre l'axe de stabilité du navire, lui faisant prendre une forte gite allant parfois jusqu'au chavirement du navire et cela de façon très rapide (quelques minutes suffise à faire chavirer un navire victime de carène liquide)
    Le bruit fort et sourd entendu par les rescapés du Sewol peux etre de sources multiples :
    - là où le Sewol a sombré, le fond marin n'est qu'à 37 mètres, ce qui est peut mais largement assez profond pour un ferry boat de type Sewol qui ont un fond d'étrave quasiment plat et une ligne de flottaison (partie sous eau de couleur rouge orange ou bleu pour le Sewol)peut importante (maxi 10 mètres pour le Sewol)Pour exemple de profondeur marine, la Manche entre Calais et L'Angleterre fait moins de 30 metre de fond et très rare ont été les chavirages de ferry les années 90.
    Le Sewol à pris une très forte gite de façon soudaine suivi dans les premières minute d'un fort bruit sourd faisant penser à un choc de frottement avec le fond marin.
    Ce frottement peut venir de l'étrave du Sewol, touchant le fond marin en effet car ayant une forte gite à ce moment là, il est possible que du fait de son inclinaison anormale, la coque du navire est été endommagé par une fissure provoquant le chavirement.
    Ce qui est surprenant dans cette hypothèse c'est qu'au vue des vidéos montrant le Sewol retournée, l'étrave à l'air libre, on ne distingue aucune forme d'écrasement de la coque ni dommage suffisant pour envoyer un navire au fond de l'eau en quelques minutes.
    Si carène liquide il y a, elle est surement dû à une mauvaise fermeture du'une ouverture, comme la porte garage, laissant entrer un nombre suffisant d'eau pour provoquer une forte gite de chavirage, ce qui est fort possible lorsqu'on décrypte le la carte d'identité du navire. en effet ce navire à été construit en 1994, toutefois ce qui n'est pas vieux ni jeune pour un ferry, car après 1994, dès 1995, les normes en matières de porte étanches on changés, suite au chavirage de l'Esthonia (provoqué par une carène liquide du fait d'une porte garage mal fermée qui à fini par casser et tomber dans la mer, faisant entrer une quantité phénoménale d'eau de mer dans le garage et à fait chavirer le navire avec un nombre de victimes important. Depuis cet accident de l'Esthonia, les navires avec une porte garage, (pour entrer ou décharger les véhicules des passagers par exemple) ont des doubles portes garages étanches. Ainsi meme en cas de rupture d'une des doubles portes garage, l'une reste en place ne laissant pas place à une carène liquide. Ce navire ayant été construit en 1994, il ne disposait pas de l'obligation de doublement d'étanchéité à ce niveau la.
    - Ce navire Sewol a fortement gité par l'arrière, laissant penser qu'il a une entrée/sortie de véhicule par son garage par l'arrière. Dans l'hypothèse qu'il ai perdu sa porte garage arrière, il est fort possible dans ce cas qu'il est été victime de carène liquide. Le fort bruit sourd peux dans ce cas etre le résultat de la perte de porte dû à son arrachage.
    - Un autre cas mais qui serait à ma connaissance une première mais qui n'est pas pour autant impossible, c'est la chute ou décrochage d'un "car-deck" en soute.
    En effet dans ce type de ferry long de taille moyenne accueillant 180 véhicules en son bord, le remplissage des véhicules passagers se fait sur plusieurs niveaux à l'intérieur du navire. Pour cela on utilise des ponts mobiles montant et descendant, permettant ainsi de doubler, tripler les hauteur de parking à véhicules (des véhicules ce place sur un pont, le pont monte laissant un autre pont libre en dessous, qui sera lui aussi chargé en véhicule et surélevé à son tour, c'est ce qu'on appel un "car-deck")
    Le décrochage ou chute d'un car-deck, avec sur son pont (deck) une cinquantaine de véhicule, peut très facilement provoquer un fort bruit sourd et déstabilisé la stabilité du navire en faisant basculer des véhicules par plusieurs dizaine sur un meme coté du navire, provoquant les meme effets désastreux que celui de la carène liquide.
    Voilà donc ma constatation sur le naufrage du Sewol, phenomène de carène liquide (interne ou externe)

Votre réponse
Postez un commentaire