En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Abdelhamid Abou Zeid, l'un des leaders d'Aqmi.
 

Un haut responsable américain a jugé vendredi "très crédibles" les informations en provenance d'Algérie sur la mort d'Abdelhamid Abou Zeid, que Paris s'est toutefois refusé à confirmer. Le Tchad lui a certifié que le leader d'Aqmi était bien mort.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Belleguic serge
    Belleguic serge     

    Bien d'accord de ne pas confirmer dès un faux pas on se fait torpiller même et surtout par l'UPM. De plus en guerre on ne communique son plan d'attaque à l'ennemi, messieurs et mesdames les journalistes comprenez aussi cela lorsque vous posez des questions de le genre que faites- vous, qu'allez-vous faire...............n'est ce pas Monsieur Bourdin

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    La France n'a aucune raison de confirmer : si on se plante on passe encore pour des nouilles. Alors que pour les USA c'est le contraire : ils n'ont aucune responsabilité et ils ont besoin de tisser des liens d'amitié avec l'Afrique.

Votre réponse
Postez un commentaire