En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des réfugiés venus de Suède arrivent au Danemark.
 

L'idée rappelle des heures sombres de l'histoire de l'Europe. La droite danoise doit défendre le projet de loi en janvier tandis qu'une pétition en ligne a été lancée pour y faire obstacle.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

31 opinions
  • bouledog
    bouledog     

    Un peu de respect pour la volonté de chaque pays nous n'avons pas à nous ingérer ils font ce qu'ils veulent
    au Danemark , la HONGRIE idem aller dire qu'ils sont xénophobes par ce qu'ils ne veulent pas accueillir de réfugiés
    c'est leur choix , quand à l'Europe avec ses coups bas contre la HONGRIE c'est une honte ce manque de respect

  • blancdeblanc
    blancdeblanc     

    Comme le chante Enrico: "les gens du Nord, ont dans le coeur le soleil qu'ils n'ont pas dehors", et il ajoute: "vive Israël, cette démocratie!", et j'ajoute, eh bien ne te gène pas, prends l'avion pour Tel-Aviv, ils te feront même pas payer.

  • Crusader30
    Crusader30     

    Le Danemark que j'aime beaucoup , sur ce coup me dégoûtte.

    Les danois ont ils étaient consultés?

    Oui cela rassemble à de la spoliation que nos anciens ont connu dans les heure noires de 1939- 1945

    C'est une honte pour un pays scandinave...

    blancdeblanc
    blancdeblanc      (réponse à Crusader30)

    Parce-que l'homme est différent en Scandinavie? Seriez pas un peu naïf, par hasard?

  • Greg le millionnaire
    Greg le millionnaire      

    D'abord un coup de tazeur ensuite les bijoux !

  • paul de Bordeaux
    paul de Bordeaux     

    certains critiquent une époque qu'ils n'ont pas connu il ne faut pas croire tout ce qui c'est dit durant la 2ème guerre mondiale

  • Newwton
    Newwton     

    Les dents en or aussi ? Ça rappelle une certaine époque pas si lointaine...

  • al Azar
    al Azar     

    LE CHIEN ET LES CHACALS

    Du coquin que l‘on choie, il faut craindre les tours

    Et ne point espérer de caresse en retour

    Pour l‘avoir ignoré, maints nigauds en pâtirent.

    C’est ce dont je désire, lecteur, t’entretenir.



    Après dix ans et plus d’homériques batailles,

    De méchants pugilats, d’incessantes chamailles,

    Un chien était bien aise d’avoir signé la paix

    Avec son voisin, chacal fort éclopé

    Qui n’avait plus qu’un œil, chassieux de surcroît,

    Et dont l’odeur, partout, de loin le précédait.



    Voulant sceller l’événement

    Et le célébrer dignement,

    Le chien se donna grande peine

    Pour se montrer doux et amène.



    Il pria le galeux chez lui,

    Le fit entrer, referma l’huis,

    L’assit dans un moelleux velours

    Et lui tint ce pieux discours :



    « Or donc, Seigneur Chacal, vous êtes ici chez vous !

    Profitez, dégustez, sachez combien je voue

    D’amour à la concorde nouvelle entre nous !

    Hélas, que j’ai de torts envers vous et les vôtres,

    Et comme je voudrais que le passé fût autre !

    Reprenez de ce rôt, goûtez à tous les mets,

    Ne laissez un iota de ce que vous aimez ! »



    L’interpellé eut très à cœur

    D’obéir à tant de candeur.

    La gueule entière à son affaire,

    Il fit de chaque plat désert

    Cependant que son hôte affable

    Se bornait à garnir la table.



    Puis, tout d’humilité et la mine contrite,

    En parfait comédien, en fieffée chattemite,

    Il dit : «Mais, j’y songe, mon cher,

    Nous voici faisant bonne chère

    Quand je sais là, dehors, ma pauvrette famille :

    Mes épouses, mes fils, mes neveux et mes filles,

    Mes oncles et mes tantes que ronge la disette,

    Toute ma parentèle tant nue que maigrelette.

    Allons-nous les laisser jeûner jusqu’au matin ? »



    “Certes non ! » répliqua, prodigue, le matin,

    Qui se leva, ouvrit, et devant qui passèrent

    Quarante et un chacals parmi les moins sincères.

    Sans tarder cliquetèrent les prestes mandibules

    Des grands et des menus, même des minuscules.

    Ils avaient tant de crocs, de rage et d’appétit,

    Ils mangèrent si bien que petit à petit

    Les vivres s’étrécirent comme peau de chagrin

    Jusqu’à ce qu’à la fin il n’en restât plus rien.



    Ce que voyant, l’ingrat bondit :

    « Ah ça, compère, je vous prédis

    Que si point ne nous nourrissez

    Et tout affamés nous laissez

    tandis que vous allez repu,

    La trêve entre nous est rompue !»



    Ayant alors, quoi qu’il eût dit,

    Retrouvé forces et furie,

    Il se jeta sur son mécène,

    Et en une attaque soudaine

    il lui récura la toison,

    Aidé de toute sa maison.

    Puis, le voyant à demi-mort,

    De chez lui il le bouta hors.



    Et l’infortuné crie encore

    «La peste soit de mon cœur d’or ! »



    Retenez la leçon, peuples trop accueillants :

    À la gent famélique, point ne devez promettre.

    Ces êtres arriérés, assassins et pillards

    marchent en rangs serrés sous le VERT ETENDARD..

    Vous en invitez un, l’emplissez d’ortolans,

    Et c’est jusqu’à vos clefs qu’il vous faut lui remettre.



    Jean de LA FONTAINE “…1671…” :

    – époque de l’invasion ottomane des pays balkaniques jusqu’à Vienne en 1683 .
    – et époque des pirates barbaresques en provenance de l’Afrique du Nord en Méditerranée

  • vestale
    vestale     

    Le principe de faire participer les gens qu'on accueille est bon et normal mais cette mesure me paraît utopique; en effet, comment confisquer des objets de valeur si ces gens, pas idiots sans doute, se garderont bien de prendre avec eux ou les mettrons en lieu sûr pour passer la frontière. Il vaudrait mieux instaurer une sorte de "donnant-donnant" ou de prêts remboursables au premier emploi. Le problème est qu' une majorité de ces gens ne sont pas qualifiés et même les qualifiés devront passer au moins 1an avant de pouvoir s'adapter aux usages du pays et avoir un métier.

  • bazar bizarre
    bazar bizarre     

    Les extrêmes-droite d'Europe commencent à sentir leur succès revenir, comme dans les années 30. Elles commencent à jeter le masque, et après une période de "dédiabolisation", reprennent les vieux réflexes. On le voit en Hongrie, au Danemark, et l'on commence à voir venir aussi le FN en France "je vais pourrir le gouvernement" (comportement très responsable et d'une rare élégance politique), participation à la propagande de daech en reprenant ses photos (et bientôt vidéos ?), dire ouvertement, comme la marionnette du Sud, qu'il existe des Français au statut inférieur...

    tintin
    tintin      (réponse à bazar bizarre)

    Combien acceptez vous d'en prendre chez vous ?

    The Darklord
    The Darklord      (réponse à bazar bizarre)

    ?? ca veut rien dire votre blabla

    queenmum
    queenmum      (réponse à The Darklord)

    Vraiment Darklord, vous ne comprenez pas ? C est pourtant assez clair.
    L extreme- droite, sous des noms différents selon les pays, revient en force.
    Nationalisme, populisme, repli identitaire, peur de l'autre, supériorité de certains..etc sont des concepts qui rappellent les années hitlériennes.. Des concepts qui prolifèrent en période de crise économique... Comme dans les années 30 et comme en ce moment.

  • stella34
    stella34     

    Présenté comme ça, ça a de terribles connotations ....mais réfléchissons un peu : est-ce aux smicards danois de financer l'accueil de réfugiés qui seraient chirurgiens, juges et autres "petits métiers" ....?

    truc
    truc      (réponse à stella34)

    Le Danemark , pays vieillissant , manque justement de gens jeunes et diplômés
    Ces gens viennent avec le desir de contribuer à la prospérité danoise
    Les acceuillir avec dignité et respect est une humanité mais aussi un excellent investissement comme l'a compris Merkel en Allemagne
    Si l 'acceuil ne peut pas être inconditionnel il ne peut pas passer non plus par les techniques de spoliation nazies .On peut imaginer des prêts à rembourser par exemple ...C'est lamentablement radin mais au moins on n'acceuille pas en depouillant ces pauvres gens du peu qu 'il leur reste

    Résilience
    Résilience      (réponse à truc)

    L'acceuil est une faute ... d'orthographe...

Lire la suite des opinions (31)

Votre réponse
Postez un commentaire