En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
French President Emmanuel Macron (2-L) and Prime Minister Edouard Philippe (L) leave after posing for a family photo after the first cabinet meeting at the Elysee Palace in Paris, France, May 18, 2017. French President Emmanuel Macron appointed his first cabinet mixing Socialists, centrists and rightwingers with newcomers to politics as he pressed ahead with plans to create a broad governing coalition.
PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
 

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Guillaume R
    Guillaume R     

    J'ai souvenir que Sarkozy avait été humilié et complètement abasourdi lors d'un interview avec Putin, je crains le pire... Le cirage à chaussure est de rigueur...

  • Guillaume R
    Guillaume R     

    J'ai souvenir que Sarkozy avait été humilié et complètement abasourdi lors d'un interview avec Putin, je crains le pire... Le cirage à chaussure est de rigueur...

  • Mordicus
    Mordicus     

    Si Macron compte augmenter sa popularité moyennant la visite de Vladimir Poutine en France, tout pour ne pas rester au niveau minable et humiliant de François Hollande (moins de 2%?)..... , c'est plus que raté.... Macron ne compte pas profiter la visite de Poutine pour cela.

Votre réponse
Postez un commentaire