En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des images du brasier d'une des victimes du lynchage, jeudi soir, à Nosy Be.
 

Le lynchage de trois hommes, dont un Français, jeudi, sur une petite île au large de Madagascar, a marqué les esprits. Décryptage d'une situation sociale et politique gangrénée par la pauvreté et la violence.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • AndricParis
    AndricParis     

    Un point Godwin. La présomption d'innocence, c'est juste bon à ce que vos criminels filent à l'anglaise. Le cas que vous évoquez ne pourra jamais se produire car en France, en dépit de tous les défauts qui lui siéent, la justice tient à défendre en dépit du bon sens ses prérogatives, au point de condamner tout citoyen libre qui chercherait à se défendre de ses assaillants. Ce qui vous inquiète peut-être, c'est sans doute la propension à la mauvaise foi dont vous faites preuve qui serait susceptible d'être à l'origine de la rumeur? Rassurez-vous, la sagesse malgache a trop de respect envers ce qui s'appelle la tranquillité d'esprit pour que ce drame soit la conséquence d'une simple médisance. Et pour répondre à votre dernière question, oui. Et vous pourrez remarquer par ailleurs que nous savons nous illustrer par notre discrétion. En revanche, étant convenu que vous avez atteint votre maximum, je considère qu'à partir de cet instant il serait ridicule de ma part de continuer à m'adresser à vous. Le néo nazi vous salue hitlerement. Un Peuple, une Île, une Nation. Madagascar aux Malgaches.

  • AndricParis
    AndricParis     

    Non, mais lorsque la justice est corrompue, il faut trouver un moyen de substitution. La justice officielle étant défaillante, la population s'en est chargée. CQFD

  • Sophie De Foucault
    Sophie De Foucault     

    les "mpakafoho", "voleurs de coeur" à Madagascar ne sont rien d'autre que les croquemitaines de nos régions, de même que les "mpakara", voleurs de sang sont les avatars de ce vieux roumain extravagant nommé Dracula. Rien de plus et rien de moins que cela.

  • eauho
    eauho     

    Des barbares de l'âge de pierre

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Vous vous foutez de qui au juste ? "le besoin de sécurité est un des besoins primaires auquel tout un chacun est en droit d'attendre" et vous justifiez que deux types soient battus à mort et cramés sur la base d'une simple rumeur ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Excuser n'importe quelle atrocité sur fond de nationalisme, c'est quoi, le néo nazisme à la sauce malgache ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est pas une question de nationalité, c'est une question d'état de droit d'un côté avec présomption d'innocence, et de sauvagerie de l'autre où n'importe qui peut être trucidé parce qu'il ressemble vaguement à la description d'un type qui, selon la rumeur, serait coupable de ... Enfin je remarque que vous esquivez la question : si des malgaches étaient assassinés par une foule de blancs sur la base d'une simple rumeur, vous trouveriez ça défendable ? Ah oui parce qu'il y a des Malgaches à l'étranger, le saviez vous ?

  • AndricParis
    AndricParis     

    C'est la faute des Français s'ils préfèrent défendre le droit des criminels (étrangers ou pas) sur leur territoire. Lorsque je constate qu'ils préfèrent voter des lois en faveur de la non-incarcération des criminels, ça me révolte tout autant que les réactions primaires qui se manifestent à l'égard de ce peuple qui n'aspire qu'à vivre simplement en bonne intelligence avec les étrangers qu'ils tolèrent. Je suis peut-être raciste, mais pas forcément envers des blancs ou des noirs ou des chinois ou des péruviens ou je ne sais quoi d'autre. Juste à l'égard de tous les criminels non-Malgaches qui n'ont rien à faire là. Les Français sont champions de l'éthno-masochisme, et préfèrent octroyer des droits à leurs criminels (majoritairement étrangers d'après les statistiques), plutôt que d'appliquer une vraie justice équitable. Vous n'êtes rien de plus que les fruits pourris de vos politiques socialistes soi-disant progressistes. Prenez les choses en main chez vous, éliminez tout ce qui vous bride (sos racisme, licra, halde, etc...). Ouvrez-les yeux et instruisez-vous, ne comptez pas sur vos écoles de la République dont l'objectif est davantage de vous asservir que de vous émanciper. D'un autre côté, HeyBaal, je pense que cette dernière remarque ne vous concerne pas directement. Un Peuple, une Île, une Nation. Madagascar aux Malgaches.

  • AndricParis
    AndricParis     

    Si je peux me permettre de vous apporter un début de réponse, je ne vous apprends rien en vous disant que Madagascar est un des pays les plus pauvres du monde. A ce titre, la pauvreté et la corruption gangrènent largement les fonctions régaliennes de cet Etat. Alors comment la justice peut-elle être rendue dans ces conditions? Lorsque la système en place est défaillant, un autre système se substitue à ce dernier. Certains peuvent lui accorder plus ou moins de légitimité, mais l'objectif est le même: un retour à la sérénité. En effet, d'après la pyramide des besoins de Maslow, le besoin de sécurité est un des besoins primaires auquel tout un chacun est en droit d'attendre. Or dans ce contexte, la justice populaire est la seule en mesure de satisfaire ce besoin. Donc qualifiez-nous de sauvages autant que vous le souhaitez, mais lorsqu'en France un bijoutier qui se fait braquer riposte, il s'agit du même besoin qui est assuré, celui de pouvoir exister en toute sécurité. A ce titre, j'invite tous les non-Malgaches à se comporter comme la bienséance peut l'exiger, à savoir en respect des populations locales, tel leur statut d'étranger l'exige. Autrement, raus! Un Peuple, une Île, une Nation. Madagascar aux Malgaches.

  • Martellus
    Martellus     

    Pourquoi ? Parce que nous sommes en Afrique. France, vois ton avenir.

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire