En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
armement
 

Un armement nouveau développé en Norvège inquiète les ONG et un rapporteur de l'ONU: il s'agit de missiles autonomes, c'est-à-dire capables de définir une cible et de prendre la décision de la détruire sans intervention humaine. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Tant que le choix de décoller sans l'avis d'un humain n'est pas attribué à des ordinateurs contrôlant des drones ou des missiles longue portée, c'est l'essentiel.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Boz Ramboz)

    Je vois pas le rapport.
    C'est comme considérer que l'usage d'une arme par le policier est régulier au seul motif que le départ en patrouille a été correctement décidé.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à HeyBaal)

    Ça a bien plus de rapport avec le sujet qui en gros évoque la douce arrivée dans l'armement militaire de programmes autonomes et capables de prendre des décisions que cette énième comparaison ridicule et inappropriée.
    Évidemment qu'il vaut mieux que ça ne soit utilisable et activé que dans un contexte spécifique tel un champ de bataille, une zone de conflits plutôt que de voir des IA superviser l'arsenal nucléaire ou lancer des drones tueurs sans que personne ne leur en donne l'ordre.
    Après j'imagine et espère que le schmilblick est programmé pour n'attaquer qu'un certain type de cibles ou/et ne réagir que lorsqu'un certain nombre de conditions bien particulière seront réunies.

    vico
    vico      (réponse à HeyBaal)

    Je ne vois pas non plus le rapport avec votre exemple. Il existe déjà des missiles du type "tire et oublie" qui, une fois axés sur leur cible, l'atteignent sans autre intervention que celle de leur programmation. Derrière l'emploi d'un robot, il y aura toujours un humain.

  • Badvann
    Badvann     

    En cas d'erreur, il faudra faire Ctrl+Alt+Suppr

    brindacierfifi12
    brindacierfifi12      (réponse à Badvann)

    Parfois, il n'y a que SUPPR qui marche si c'est trop tard.

  • vestale
    vestale     

    Pourquoi toujours et toujours dépenser des sommes astronomiques pour des engins à tuer au lieu de chercher à une vie meilleure pour l'humanité!!! Cette nouveauté ouvre la porte à tous les abus ou seul le robot sera responsable! Si l'implication de l'homme n'est plus ou presque plus mise en cause cela ressemblera petit à petit à une guerre des mondes ou la machine anéantira peut-être un jour son propre maître ! enfin je ne le souhaîte pas!

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à vestale)

    Vous devriez poser la question aux nazis, au communistes, aux khmers, aux islamistes, etc.
    On a eu la chance d'avoir le dessus face à toutes ces menaces, pour vivre aujourd'hui dans un occident relativement pacifié, dans des états de droit, où on a le droit de s'exprimer presque librement.
    La vie c'est une compétition.

    vestale
    vestale      (réponse à HeyBaal)

    ...Je sais, mais ça n'empèche pas de déplorer non pas le fait de pouvoir se défendre, mais plutôt cette escalade continuelle; n'a -ton pas déjà suffisamment d'armes destructrice? Il faut avoir une défense sans faille c'est sûr (ce qui nous manque actuellement) mais c'est aussi une spirale continuelle , toujours plus, toujours mieux...souvent au détriment de la vie tout simplement. Dans cette histoire ce qui me chagrine c'est de laisser les commandes à des robots!

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à vestale)

    La défense sans faille ça n'existe pas.
    Le seul objectif à poursuivre c'est d'être meilleur que les autres, et ça passe (entre autre) par la recherche dans l'armement.
    Mais je suis d'accord sur le fait que déléguer ce genre de décision à l'informatique c'est aller dans une mauvaise direction.
    Ceux pour qui la défense de la vie n'est pas une priorité, pour qui la fin justifie les moyens, ce sont les terroristes.

    vestale
    vestale      (réponse à HeyBaal)

    C'est toujours mieux d'être le meilleur c'est certain. Mais même avec le meilleur arsenal, David arrive parfois à mettre Goliath dans un drôle de bourbier!

  • Fxdf
    Fxdf     

    C'est de la dissuasion automatique sans considérations politiques, par exemple, la Crimée en eût été équipée que Poutine aurait agit différemment. Tolérance zéro, fini les intimidations mais risque d'annihilation. Ça oblige à savoir ce qu'on veut, définitivement .

  • olivier5clisson
    olivier5clisson     

    quand les missiles arrivaient en aveugle sur une ville, les bombes lancées depuis un bombardier ou les anciens boulets de canon.... c'était moins choquant ?

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à olivier5clisson)

    Oui, c'était moins choquant, puisqu'on avait aucun moyen de faire mieux.
    C'était une contrainte technologique.
    Aujourd'hui c'est un choix.
    Confier la responsabilité à un algorithme, potentiellement mal calibré de faire la différence entre un camion de rebelles armés et un bus scolaire.
    Sans laisser la place au doute, basé sur la prévalence de la vie humaine.
    L'énorme avantage pour l'administration et les politiques c'est que personne ne pourra rien leur reprocher : c'est pas leur faute, c'est la faute à leur main, même pas, la faute du missile.
    Une avancée formidable pour tous ceux qui veulent obtenir le pouvoir sans jamais l'assumer.
    Mais est-ce le véritable objectif poursuivi ?

  • BLACKJAK
    BLACKJAK     

    Décidément le monde va de plus en plus dans la bonne direction... Il est plus que tant que les citoyens se mobilisent afin de prendre en main leurs destins tant personnels que collectifs parce que si on laisse faire les choses on va en payer un prix inimaginable...

  • AgentK3
    AgentK3     

    toc toc toc! C'est toi Sarah Connor? page 42 de l'annuaire, la 20ème de la page?

  • BJP
    BJP     

    Le robot peut probablement tuer mais il doit être programmé par des êtres humains donc avoir des objectifs très précis prédéterminés . Dans la mesure où ces robots sont utilisés dans des conditions optimum de sécurité par des personnes normalement constituées il n'y a pas lieu de s'inquiéter sur ces armements. Est ce que nous posons autant de questions quand un avion largue des bombes sur des objectifs parfois en zones urbaines ???

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à BJP)

    Ces armes aussi sont censées être utilisées en zone urbaine.
    Je vois pas vraiment le rapport.
    Jusqu'ici on se posait pas la question parce qu'elle n'avait pas à se poser : c'était nécessairement un homme qui était à l'origine du tir. Quelqu'un qui au mieux connait la valeur d'une vie humaine et le principe de précaution, au pire n'a pas envie de finir en prison en faisant n'importe quoi.
    Aujourd'hui la question se pose parce qu'on a les capacités technologiques de se la poser : est-ce qu'on a envie que la décision d'attaquer un véhicule, que ce soit un camion de combattants ou un bus scolaire, doit être reléguée à un algorithme qui n'est pas infaillible.
    SI l'objectif est de diluer la responsabilité pour que les décideurs n'assument pas le pouvoir qu'on leur donne alors la réponse est certainement oui.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à HeyBaal)

    En effet là où un humain va réfléchir avant de tirer l'IA du missile ira droit au but sans se soucier des dommages collatéraux ou du risque de déclencher un conflit (sauf si ça n'est activé qu'en cas de conflit déclaré pour ce second cas).

  • Jacques  le rebelle
    Jacques le rebelle     

    Les robots travailleurs, les robots tueurs, l'espèce humaine sera bientôt la machine des robots...

  • Jacques  le rebelle
    Jacques le rebelle     

    Les robots travailleurs, les robots tueurs, l'espèce humaine sera bientôt la machine des robots...

Votre réponse
Postez un commentaire