En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Nigel Richards lors du championnat du monde de Scrabble francophone, à Bruxelles.
 

Le Néo-Zélandais Nigel Richards est entré dans la légende du Scrabble francophone, lundi, en décrochant le titre de champion du monde. Sa technique? En seulement neuf semaines, il a appris par coeur tous les mots de deux à dix lettres autorisés au Scrabble.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    J'imagine la tête des gens du public à la fin quand ils ont compris qu'il ne parlait pas le français.

  • Pseudome
    Pseudome     

    le mot "francophone" ne convient donc pas !

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Pseudome)

    Qu'est-ce qui était si dur à comprendre dans "Scrabble francophone" ? Le titre demande à peine une demi seconde de réflexion pour comprendre que c'est la version du jeu qui est dite francophone pas le nouveau champion.
    Alors oui le terme est légèrement galvaudé car -phone sous-entend locution, orale etc...

Votre réponse
Postez un commentaire