INFO BFMTV - Le jihadiste français arrêté au Mali n'a jamais été policier

Le jihadiste français de 37 ans arrêté au Mali au début du mois de mars n'a jamais servi dans la police, contrairement à ce qu'affirmaient certains médias plus tôt dans la journée.

A. G. avec Cécile Ollivier
Le 18/03/2013 à 19:42
Mis à jour le 18/03/2013 à 19:53
Des rebelles islamistes du Mujao au Mali, en janvier dernier. (Romaric Ollo Hien - AFP)

Le jihadiste français de 37 ans arrêté au début du mois au Mali n'a jamais été policier ni gendarme, selon une source au ministère de l'Intérieur, contrairement à ce qu'affirmait sa soeur dans les colonnes du Parisien et sur les ondes de RTL lundi matin.

Arrêté parmi les rebelles islamistes qui combattent l'armée française dans le massif des Ifoghas au Mali, Djamel, de son prénom, a simplement postulé comme adjoint de sécurité en 2000 et en 2001, mais avait vu sa candidature rejetée, selon le ministère de l'Intérieur. Ce poste, qui ne nécessite aucun diplôme, consiste à assister les forces de l'ordre dans leurs missions de prévention et de répression de la délinquance.

L'homme, franco-algérien, n'a pas non plus effectué son service militaire, selon le ministère. Il a juste effectué les "trois jours" réglementaires à l'époque, lors de sa naturalisation en 1995.

Plus tôt dans la matinée, sa soeur avait affirmé au Parisien et à RTL que l'homme avait travaillé durant un an à la brigade anticriminalité de Grenoble, avec l'envie de devenir un jour CRS.

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?