Hollande :la France restera "le temps qu'il faudra" au Mali

Le président français en visite d’une journée sur le sol malien a reçu un accueil chaleureux mais il a rappelé que le "terrorisme n’a pas encore été vaincu".

E. M. avec AFP
Le 02/02/2013 à 22:32
Mis à jour le 03/02/2013 à 8:01

Mali : à Tombouctou, François Hollande félicite les soldats français - 02/02


Hollande : l'action de la France au Mali n'est "pas terminée"


Mali : Hollande s'exprime à Tombouctou aux côtés du président malien - 02/02


Accueilli en libérateur à Bamako et à Tombouctou, le président François Hollande a souligné samedi que la France n'avait pas encore "terminé sa mission" au Mali, où il a jugé que les groupes "terroristes" qui occupaient le nord du pays n'ont pas encore été vaincus.

Foule en liesse scandant "Papa François Hollande" et "Vive la France" au son des tam-tams interdits par les groupes islamistes, jeune chameau recouvert avec un drapeau tricolore offert en signe de reconnaissance. François Hollande a été fêté avec ferveur lors de cette visite d'une journée au Mali.

La France restera "le temps qu'il faudra"

Mais trois semaines après le début de l'intervention militaire française contre les groupes islamistes armés qui occupaient depuis des mois le nord du pays, il s'est gardé de tout triomphalisme en soulignant que la France restera "le temps qu'il faudra" au côté du Mali.

Le président français s'est ensuite rendu à la mi-journée à Bamako où il a été de nouveau été ovationné par la foule, rappelant les images de la visite de son prédécesseur Nicolas Sarkozy à Tripoli et à Benghazi en septembre 2011. Et il a reçu un vibrant hommage de la part de Dioncounda Traoré.

La question du jour

Consultez-vous les prévisions de trafic avant de prendre la route des vacances?