En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
A Hong Kong, des affiches ont été collées pour soutenir Ed Snowden.
 

Le quotidien britannique "The Guardian" a affirmé dimanche que la France, l'Italie et la Grèce figuraient parmi les 38 "cibles" surveillées par l'Agence nationale de sécurité (NSA) américaine

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • orglube
    orglube     

    Allons, allons : un peu de sérieux. Cessons de prendre le citoyen pour un imbécile et de jouer les effarouchés.

    Pour les Etats Unis d'un côté, c'est l'arroseur arrosé. Voici que l'un des pays les plus riche et les plus développé du monde confie des pans entier particulièrement opérationnels et sensibles de sa sécurité et de sa stratégie nationale (pardon fédérale) à des entreprises privées soumises aux lois de la concurrence la plus sauvage et au profit. La gouvernance de ces sociétés relève du "privé" : qui valide, qui contrôle le « code d'éthique » de la société « booz allen hamilton », qui veille à son application ? Quels comptes cette société embauchés par le gouvernement américain a-t-elles à rendre ? En quoi des sociétés de ce genre garantissent-elles le fonctionnement correct de la démocratie ? Que devient le pouvoir du bulletin de vote dans ces conditions ?

    Côté Européens ce n'est pas plus reluisant, loin de là. Les européens depuis plus de 40 ans s'appuient sur des technologies et des outils américains pour organiser leurs organisations, leurs communications, et ils sont incapables de s'affranchir de cette dépendance (et ce n'est pas faute de débloquer de l'argent : à quoi servent ces budgets exactement?). Tout le monde sait que la plupart des entreprises ainsi que nombre de fonctionnaires en France et en Europe partagent aujourd'hui des documents, des plans stratégiques très confidentiels avec des interlocuteurs tout aussi confidentiels via google document, gmail, applications appstore ou autres microsoft sharepoint.
    Tout le monde sait aussi qu'en faisant ça, cela revient dans la pratique à mettre l'administration américaine en copie de ces communications très "confidentielles". Relevons au passage qu'à coté de ça, les mêmes entreprises ne communiquent souvent rien en interne de leurs perspectives et de leur stratégie, entretenant leurs partenaires directs et leurs salariés dans l'ignorance, quitte à les mettre devant le fait accompli de plans sociaux.

    Et il en va ainsi aujourd'hui partout en Europe et en France, parfois même pour des organisations dont on vient nous dire qu'elles ont des rôles stratégiques et des compétences particulières (même dans les technologies de l'information).

    Et cela étant posé, voici qu'au moindre problème, des représentants Européens au plus haut niveau se mettent à pleurnicher sur la scène publique internationale et à demander des comptes aux américains : franchement, pour qui prend on le citoyen ? De quoi a-t-on l'air ? Viendrait-on nous faire croire qu'avant Snowden le problème n'était pas connu ? Si c'était le cas, alors là ce serait franchement grave ! Le moindre étudiant en première année d'informatique sait que lorsqu'un message est envoyé par mail, il transite par des serveurs d'opérateurs qui peuvent parfaitement consulter les transactions. A fortiori si un document est déposé sur un espace mutualisé dans le très fameux et très à la mode « cloud ».

    Réfléchissons à ce que nous voulons et mettons nous au travail, chacun à notre niveau : tout le monde s'en portera mieux.

  • Radi Maxion
    Radi Maxion     

    voir le lien pour un éclairage plus complet : http://www.israelvalley.com/news/2013/06/11/40288/ecoutes-fbi-et-nsa-experts-israeliens-au-coeur-du-scandale-prism

  • felicie
    felicie     

    Mais TOUS les pays sans exception se sont toujours entre-espionnés, il n'y a rien de nouveau ! De temps à autre un agent trahit... et ça se termine normalement mal pour lui, c'est tout !

  • Chalut tous le monde
    Chalut tous le monde     

    C'est pas d'aujourd'hui et qu'est ce que ça devrait être sous bush et sa bande de croisés

  • karaar2312
    karaar2312     

    Il semble que tout le monde n'ait pas encore compris que c'est la guerre économique entre les USA et l'Europe notamment, financière également, et que les USA veulent conserver leur statut de superpuissance plutôt que de se faire doubler!
    Encore une fois nos politiques, sur cette affaire, ont des voix divergentes ce qui fait également l'affaire des USA et l'administration européenne également dont certains membres sont déjà en campagne électorale lorsque d'autres visent un poste à l'OTAN par exemple.

  • ed24
    ed24     

    A part alimenter leurs bêtisiers de fin d'année, je ne vois quel intérêt pour les US!!!!!!

  • Didier Bertin
    Didier Bertin     

    Il y a aussi la question de l'espionnage franco-français.
    http://rudy2.wordpress.com/a-tortures-en-france-par-dispositifs-a-energie-dirigee-et-psychotroniques-tentatives-de-meurtre/

  • felicie
    felicie     

    Entre nous on peut les comprendre, les américains, avec ce que l'Europe, et tout particulièrement la France, contient de terroristes capables de passer à l'acte sans que personne n'ait la volonté politique, ni même seulement l'idée, de les mettre hors d'état de nuire ! Si on a des malfrats dans son quartier, eh bien on s'équipe au moins de caméras de surveillance et d'alarmes !

Votre réponse
Postez un commentaire