En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des gants, bottes et masques servant de protection contre le virus Ebola sont au séchage, le 24 juillet au Liberia.
 

CARTE - Médecins sans frontières craint que l'épidémie du virus Ebola qui touche l'Afrique de l'Ouest ne se propage à d'autres pays. Les équipes soignantes payent un lourd tribut à la maladie avec la mort d'un responsable médical en Sierra Leone.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • Observation
    Observation     

    Un mégot mal éteint peut allumer des incendies.

  • Observation
    Observation     

    La vigilance est de mise à tous les étages et pas seulement en regard des humains qui se déplacent. Les mauvaises surprises n'arrivent pas toujours où on les attend. Exemple, la saisie de viandes de singes avariées cachées dans les bagages à Orly le 25/06/13.
    Exemple anecdotique puisque ces traffics illégaux de viandes de brousse (singe, antilope, porc epic entre autre), sont estimés en tonnes (31 tonnes en 2012 dans nos aéroports), et si ces viandes sont infectées par le virus Ebola qui demeure sur les carcasses, (mais également variole ou vih pour les primates), je vous laisse imaginer la suite...
    Je pense également au commerce illégal d'animaux sauvages qui pourraient également être infectés. Bêtise, manque de scrupules et inconscience peuvent aussi créer une porte d'entrée sans qu'on s'y attende.
    En attendant, tant que la crise sanitaire est dans le rouge ardent, fermer les frontières paraît une évidence et une question de bon sens.

  • moulouche
    moulouche     

    Selon Monsieur Hervé RAOUL le directeur du laboratoire P4 de l'INSERM Jean MERIEUX le pic est passé
    Entretien du 30 juillet 2014 (voir vidéo BFM plus haut)
    De quel pic il parle
    Du pic ascendant ou descendant
    Ce monsieur qui devrait être à la pointe de l'information sur Ebola nous indique que tout va bien se passé
    Je ne suis pas un spécialiste mais je suis cette nouvelle infection depuis plusieurs mois et constate que chaque semaine le nombre de morts est multiplié par 2.5 et qu'elle s'étend
    Qu'un grand nombre de personnes meurent sans être diagnostiquées

  • bibill
    bibill     

    C'est comme pour le sida, la population le sera bien trop tard !

  • He Ben He Ben
    He Ben He Ben     

    Et la TOURAINE elle attend quoi pour prendre des mesures radicales aux frontières que les africains rentrant illégalement en France viennent nous contaminer, ce qui ne va pas tarder.

  • rowl
    rowl     

    Pourquoi l'épidémie ? __1. 80% de probabilité de mourir une fois contaminé __2. aucun médicament ni vaccin __3. fécondité en Afrique 10 enfants / femme __4. 3 000 migrant par jour à Lampedusa et ensuite partout en Europe avec les frontières grand-ouverts !

  • Thierry Malgouyre
    Thierry Malgouyre     

    mettre en quarantaine et fermer les frontières des pays touchés, seule mesure efficace !!!!

  • satinka
    satinka     

    ce n'est pas rassurant tout ça .. .....Comme le virus du sida .. il y en a eu des morts avant que l'on trouve des médicaments qui freine la maladie . Et encore dans certains pays, ils n'ont ni médicaments , ni traitements . beaucoup de mort encore.

  • Zarik Maadhi
    Zarik Maadhi     

    314+219+127+1=661 morts
    Je ne sais pas pourquoi on parle d'épidémie hors de contrôle avec si peu de victimes, alors même que le sida dure depuis 30 ans a fait 20 millions de morts, et le paludisme tue CHAQUE ANNÉE 1,2 millions de personnes dans le monde…

    S'agissant d'ébola, c'est bien de s'affoler dès maintenant pour monopoliser les moyens, mais c'est peut-être un peu prématuré de parler d'épidémie en-dessous de 10.000 morts…

  • trunky
    trunky     

    ça c'est sur, mais c'est que le début. Ne rien faire peut permettre de battre largement le nombre de mort sur la route.

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire