En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président russe Vladimir Poutine.
 

Les relations entre Moscou et l'Occident étaient toujours très tendues ce mardi autour du dossier ukrainien. Alors que Laurent Fabius accueille mercredi son homologue ukrainien, Moscou a procédé dans la soirée à un tir de missile.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

228 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    UN qui doit avoir les boules, c'est le bébé rose de Corée du nord ! Il y a quelques mois, les journaleux en mal d'audimat faisait des litres et des litres de mayonnaise à chaque pet de travers... et maintenant il lance deux missiles et tout le monde s'en foot !! il va nous faire un caca nerveux :))).. On vit une époque formidable :)))

  • gdf85
    gdf85     

    +1000 :)

  • ouioui
    ouioui     

    une Europe unis pour gagner face aux USA / LA CHINE / L' INDE / L ' AMÉRIQUE DU SUD / L ' AFRIQUE / LA RUSSIE /

  • ouioui
    ouioui     

    au mois de mai dites oui à l' EUROPE à 10 l' EUROPE de peuples.

  • ouioui
    ouioui     

    POUR L’EURO…
    Expliquer que si sort de l’Euro le poids du remboursement de la dette sera 2,5 fois le budget de l’Education nationale (si tant est que celui-ci serait alors maintenu !!!). Donc sortir de l’Euro c’est voler l’Avenir de la jeunesse (et en plus désolidariser les Peuples vers une marche vers la désunion, pire poison à léguer à nos jeunes). Donc il faut maintenir l’Euro et doter la zone Euro d’une gouvernance forte, pleine et orientée vers l’emploi, contrôlé par le Parlement européen. Le renforcement du MES sera une des clés du succès.

    … ET SA BONNE GOUVERNANCE
    La nomination d’un Président de l’Eurogroupe à temps plein, puis à terme d’un Ministre de la Communauté d’Intégration Européenne pour l’économie, les finances et le budget, et instaurer un travail étroit avec la BCE et ses gouverneurs. La Communauté d’Intégration Européenne, premier pas à 6/8/10 membres vers l’Europe fédérale, devra se faire sur la base d’un nouveau Traité.
    Autoriser dans le cadre du MES plus équilibré et renforcé les Interventions Monétaires Directes de la BCE.
    Renforcer les pouvoirs de contrôle du Parlement européen sur les orientations de l’Eurogroupe.

    POUR LE BUDGET
    Rendre plus autonome l’Europe par des ressources propres votées et contrôlées par le Parlement.
    Diversifier les ressources y compris directes :
    La Contribution de chaque état doit être renforcée en échange d’un champ d’actions plus large (éducation, santé, culture, innovations, industrie, défense, politique étrangère, sécurité,…), qui amènera des économies au niveau national avec un rendement qui doit être amélioré.
    L’institution de taxes sur les sujets dévolus à l’Europe (en diminution des taxes nationales), par exemple taxe sur les factures énergétiques, la pollution, le droit social d’origine, pour financer la recherche européenne sur ce thème, doit être promulguée et revenir directement au budget de l’Europe.
    La redistribution des économies réalisées par la synergie européenne doit revenir directement au budget européen pour développer des actions concrètes. « Europe wants its money back »
    L’Affichage des retours de l’Europe dans chaque budget national, hors effet de synergie (vu plus haut) doit être obligatoire. En France, contributeur net, l’Europe coûte 1 cigarette ou 1 MALABAR par jour et par habitant.

    POUR LA FISCALITE
    Impôts particuliers et sociétés : Faire converger les bases taxables sur 3 ans et les niveaux sur 6 ans.
    Expliquer l’action de l’Europe pour la convergence et l’importance de cette synthèse.
    Renégocier les Conventions bilatérales Communauté / hors Communauté, avec exit taxe et participation aux dettes cumulées.

    ENFIN
    Revoir nos propositions et bâtir un contre-budget européen à l’aune des thèmes à approfondir. Gardons en tête que tout financement doit être justifié et donc compris par les Peuples en montrant l’utilité de l’Europe sur le quotidien. C’est d’abord en bâtissant un projet concret que l’on pourra revenir sur son financement juste.

  • ouioui
    ouioui     

    Le problème de l’Europe est que les gouvernements s’attribuent ce qui est positif et rejette sur l’Europe les échecs, sans expliquer bien sûr que c’est eux qui prennent les décisions. Pourtant les Peuples comprennent que l’union et la mutualisation rendent plus forts pour moins d’efforts. Ils sont prêts à comprendre que l’Europe doit avoir les moyens de ses ambitions, pour peu que celles-ci soient expliquées et concrètes, directement liées à la recherche, la croissance, l’emploi, l’éducation et la santé.

    A cet effet le budget européen est insuffisant – équivalent proportionnellement à celui de l’Etat fédéral américain en 1930 ! – et on insiste sur ce que l’Europe coûte mais pas sur ce qu’elle rapporte. Pourtant, à titre d’exemple, même pour un Français, contributeur net, l’Europe ne coûte que 25 centimes nets par jour ! Le prix de la paix, le prix de l’avenir…

    Des ressources autonomes – en substitution des taxes nationales – doivent revenir directement à l’Europe. Taxes financières, taxes écologiques et taxes sociales aux frontières alimenteront des projets communs de recherches énergétiques, de grands travaux utiles, une solidarité financières amorcée par le MES et la construction d’une citoyenneté à renforcer.

  • SYLOU
    SYLOU     

    OK !trahi vait être gentil mais avant il faut qu'il apprenne sa leçon.MDR
    génération les feux de l'amour grrrrrrrrr.

  • SYLOU
    SYLOU     

    L'Ukraine n'est pas le seul pays à faire saliver les banksters normal c'est gourmands ont quasiment épuisé leur réserve.ils envoient prospecter leurs messagers de la mort.

  • rebelle80
    rebelle80     

    Allez, ce soir, la traversée de Paris, Janvieeeeeeeeeeeeerrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr ! un peu d'humour, ça fera du bien !

  • gdf85
    gdf85     

    Kerry ou l'éléphant dans un magasin de porcelaine...Nos Dirigeants manquent visiblement de culture générale, et on surtout besoin d'une immersion avec les Russes. A force de vouloir humilier les Russes, avec un lot de sanctions idiot, qui aura des répercussions économique sur l'ensemble des pays d'Europe, mais aussi sur les banques US, via la dette Russe, car si les Russes décrètent, de ne plus rembourser la dette, il retombe dans un shéma autocratique, qu'ils ont pratiqués pendant 70 ans.Ils conservent quelques partenaires économique de taille, Chine en tête. Et en attendant l'économie occidentale s'effondre via les dépréciations d'actifs que devront passer les banques. Certaines pourraient se retrouver dans le rouge écarlate (Us bank in the lead). Une fois qu'une majorité dans les peuples d'occident, d'ores et déjà en défiance vis à vis de leur politique, commenceront à ne plus subvenir à leur faim, ils renverseront à leur tour par la rue leur dirigeant... Bilan, le tir de missile, est un leurre, pour "égayer la galerie" et tester le niveau de stupidité et d'égo des dirigeants occidentaux... Et pour le moment on peut clairement dire, que nos dirigeants sont au niveau caniveau... mais ça en France avec 20% d'opinion favorable, on le savait déjà. Et je pense que chez nos voisins ce n'est pas mieux.. Alors Dirigeants Européens, prenez un peu de recul sur la situation, un peu d'humour et de dérision, un zest de sens de la parole et de la morale, et vous aurez peut être une chance de sortir par le haut de cette crise.. Sinon Nous le peuple on vous sortira à coup de pieds dans le postérieur.

Lire la suite des opinions (228)

Votre réponse
Postez un commentaire