En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Selon le pilote Gérard Arnoux, il y a un vide juridique concernant les interdictions de survol.
 

L'accident du vol MH17, abattu en plein vol au-dessus de l'Ukraine, est toujours dans les esprits. Et avec les frappes menées par la coalition en Irak et en Syrie, certains passagers des vols en direction de l'Asie peuvent s'inquiéter. Que risque-t-on si l'on va à Bombay ou Singapour ?

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    On risque le vol, l'agression, le viol, l'assassinat ...
    Ah oui, et y a une chance infime que l'avion s'écrase.

  • rowl
    rowl     

    Qu'ils fassent attention de ne pas tuer les soldats syriens sinon ils ne seront pas mieux que les islamistes qui les crucifient ou coupent leurs têtes avant de les empaler ensuite ...

  • valgego
    valgego     

    N'oublions pas que le danger de survol des zones à risques n'est pas la seule conséquence des bombardements ; et que le danger terroriste des factions d'assassins préhistoriques est tout aussi préoccupant ;L 'enquête sur le crash du vol air Algérie en provenance du Mali en Juillet n'exclut aucune piste ,et la lâcheté étant l'ultime argument des criminels de guerre , le terrorisme en est tôt ou tard l'aboutissement .

  • ahmed HALLORD
    ahmed HALLORD     

    Non pour la France grâce à la grève d'Air France!!!!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire