Benoît XVI, premier pape à démissionner depuis 1415

Coup de théâtre au Vatican, le pape annonce sa démission à partir du 28 février. Avant lui, seuls quatre papes avaient déjà démissionné.

Magali Rangin
Le 11/02/2013 à 13:05
Mis à jour le 11/02/2013 à 18:22
Le Vatican (Wikimedia - CC)

Annonce de la démission du pape Benoit XVI, Boutin parle de "choc important" - 11/02


Démission du pape : Hollande salue une décision éminemment respectable - 11/02


Le pape Benoît XVI a annoncé lundi sa démission, invoquant son âge, 85 ans, qui ne lui permet plus d'exercer son ministère. Si une telle démission est possible, selon le canon 332 § 2 du Code de Droit Canonique, elle est dans les faits rarissimes. Seuls quatre papes ont démissionné dans l'histoire des papes.

>> Suivez en direct les réactions à la démission du pape Benoît XVI

Benoît IX, Grégoire VI, Célestin V et Grégoire XII

Les démissions de la papauté ne sont pas toujours très glorieuses. Ainsi, en 1045, le pape Benoît IX accepte de se démettre contre un avantage financier, pour laisser la place à Grégoire VI, son oncle. Mais Grégoire démissionne à son tour en 1046. Clément II lui succède, et lorsqu'il meurt en 1047, Benoît IX redevient pape.

En 1294, Célestin V, après avoir publié un décret autorisant un pape à démissionner, en profite pour le faire lui-même et devenir ermite.

Grégoire XII est le dernier pape à avoir démissionné, en 1415. S'il est parti, c'est pour mettre fin au Grand Schisme d'Occident, où trois prétendants se disputaient le trône pontifical. Avant sa démission, il a convoqué le Concile de Constance et autorisé l'élection de son successeur.

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?