En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
ORLANDO, FL - JUNE 12: Orlando police officers seen outside of Pulse nightclub after a fatal shooting and hostage situation on June 12, 2016 in Orlando, Florida. The suspect was shot and killed by police after 20 people died and 42 were injured. Gerardo Mora/Getty Images/AFP  GERARDO MORA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
 

D'après des sources policières citées par les médias américains, la femme d'Omar Mateen aurait été au courant de son projet meurtrier et aurait tenté de l'en dissuader.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Lol ou mdr ça dépend
    Lol ou mdr ça dépend      

    Mais où sont passées les 149 opinions ?

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    législations homophobes dans les pays musulman :
    – Algérie: amende, 2 ans de prison ou exécutions d’autodéfense (crimes d’honneur).
    – Comores: 5 ans de prison.
    – Égypte: amende, 17 ans de prison ou exécutions d’autodéfense (crimes d’honneur).
    – Libye: amende, 3 à 5 ans de prison. “Toute personne qui commet des actes obscènes avec d’autres personnes sera punie d’une peine d’emprisonnement d’un maximum de 5 ans“.
    – Maroc: 3 ans de prison. “L’homosexualité est punie par 6 mois à 3 ans d’emprisonnement et d’une amende allant de 120 à 1000 dirhams“.
    – Mauritanie: peine de mort. “Tout adulte musulman pris en flagrant délit d’acte contre nature avec un membre du même sexe est puni de mort par lapidation publique.
    Dans le cas de deux femmes, elles risquent entre trois mois et deux ans de prison et une amende“.
    – Nigeria: 14 ans de prison, peine de mort dans 12 États du Nord ayant adopté la charia.
    – Sénégal: de 1 an à 5 ans de prison.
    – Soudan: peine de mort (à la troisième “infraction” pour les hommes et à la quatrième pour les femmes). “Tout homme qui insère son pénis ou son équivalent dans l’anus d’une femme ou d’un homme ou permis un autre homme d’insérer son pénis ou son équivalent dans son anus est dit d’avoir commis la sodomie. Quiconque commet la sodomie sera puni de cent coups de fouet et il sera également passible d’un emprisonnement de cinq ans. Si le délinquant est condamné pour la seconde fois il sera puni par cent coups de fouet et une peine d’emprisonnement qui ne peut excéder cinq ans. Si le délinquant est condamné pour la troisième fois il sera puni de mort ou d’emprisonnement à vie“.
    – Tunisie: amende, 3 ans de prison.
    – Afghanistan: peine de mort. “Un long emprisonnement est prévu pour une personne qui commet l’adultère ou la pédérastie, cette dernière pouvant être interprétée comme comprenant la sodomie, en tenant compte du fait que ces peines sont encore valables si les personnes concernées sont des adultes. La peine maximale augmente si la victime a moins de 18 ans, si l’accusé est en position d’autorité sur la victime, si l’accusé a répété ce crime à de multiples reprises ou si le crime transmet une maladie“.
    – Arabie saoudite: peine de mort. Les tribunaux appliquent la charia selon laquelle la sodomie est un crime. Pour un homme marié, la charia prévoit la mort par lapidation. La même peine est prévue pour le non-musulman coupable de sodomie avec un musulman. Pour un célibataire, la flagellation publique ainsi qu’un exil d’un an sont prévus.
    – Bahreïn: système juridique également sous influence de la charia. La peine maximale est de 10 ans de prison si la victime est âgée de 16 ans ou plus.
    – Bangladesh: peine de 10 ans de prison ou prison à vie.
    – Brunei: amende, 10 ans de prison, peine de mort par lapidation.
    – Émirats arabes unis: peine de mort. “la peine capitale pour toute .personne qui oblige par la force une femme à la copulation charnelle ou un homme à la sodomie“.
    – Indonésie: les provinces musulmanes d’Aceh et de Sumatra punissent les relations homosexuelles de 100 coups de fouet et jusqu’à 100 mois d’emprisonnement.
    – Iran: peine de mort. Les relations homosexuelles même entre deux adultes consentants et en privé sont considérées comme un crime.
    – Koweït: 7 à 10 ans de prison. Les rapports sexuels entre hommes de moins de 21 ans sont punies de 10 ans d’emprisonnement. Les rapports sexuels entre hommes de plus de 21 ans sont punies de 7 ans d’emprisonnement.
    – Malaisie: amendes, coups de fouet et peines jusqu’à 20 ans de prison.
    – Oman: amende, 3 ans de prison. “Toute personne qui commet des actes sexuels avec une personne du même sexe sera poursuivie, même si aucune plainte n’est déposée, pour commission d’acte d’homosexualité masculine ou féminine. Si cet acte occasionne un trouble public, la personne sera punie d’une peine d’emprisonnement de 6 mois à 3 ans“.
    – Gaza: 10 ans de prison.
    – Pakistan: 2 ans de prison à prison à vie. “Quiconque entretient volontairement des relations charnelles contre nature avec un homme, une femme ou un animal, doit être puni d’un emprisonnement à vie ou par un emprisonnement qui ne devra pas être inférieur à 2 ans ni supérieur à 10 ans, et sera aussi passible d’une amende“.
    – Qatar: peine minimale de 7 ans de prison ou peine de mort. La charia est en vigueur au Qatar mais ne s’applique qu’aux musulmans. Le délit de “zina” (rapports sexuels illégitimes, y compris actes homosexuels) punit de mort tout acte sexuel fait en dehors du mariage par une personne mariée.
    – Yémen: 100 coups de fouet, entre 1 et 7 ans de prison “L’homosexualité entre hommes est définie comme la pénétration dans l’anus. Les hommes mariés punis de mort par lapidation“

Votre réponse
Postez un commentaire