En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le typhon Haiyan a ravagé Tacloban, aux Philipinnes, en 2013.
 

D'après une agence de l'ONU, le réchauffement n'a pas marqué de pause en 2013 et la prise de conscience ne se traduit pas encore par des prises de décision concernant les questions climatiques.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • samma
    samma     

    Utiliser le mensonge pour légitimer votre politique de l'autruche face à la pollution ne prend pas...

  • didierdemetz
    didierdemetz     

    Bon, là on parle d'une étude, une seule. Le GIEC qui fait une synthèse de tout ce qui se fait sur le sujet est plus modéré sur les fameux "phénomènes extrêmes" ;-).
    Et puis la température n'augmente plus depuis une bonne dizaine d'années, alors comment imputer les tempêtes à un changement qui n'existe plus ?

    Et ce n'est pas la peine de me jeter la pierre, je suis déjà utilisateur d'une voiture électrique. Je cherche toujours une preuve scientifique (l'utilisation du mot "consensus" montre bien qu'elle n'existe pas).

  • samma
    samma     

    Les gens sont trop idiots et égocentrique pour se rendre compte des dangers du réchauffement et de la pollution. Seul le fait de leur faire bouffer de la vache enragée sera utile. Rare sont ceux qui ont le courage de voir que la seule solution est un retour en arrière.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à samma)

    Un retour en arrière... ça dépend si c'est pour se remettre au charbon et aux chauffages à pétrole. Mais bon c'est foutu de chez foutu, pendant qu'on peine à prendre conscience et ose des conférences et sommets pas très productifs, les pays émergeant explose tout le reste en s'équipant lourdement, voitures, usines à charbons, terres rares, gazs de schistes, bientôt on exploitera le méthane sous-marin, bref, évitez de faire des gosses ils vont probablement hériter d'un monde infect.

  • coucou85
    coucou85     

    ah enfin certains se réveillent mais d'autres restent aveuglés par le pouvoir et l'argent

Votre réponse
Postez un commentaire