Immobilier: comment construire "vert" et pas cher?

La "France GBC Green Building Week" a lieu jusqu'à dimanche. L'occasion de faire découvrir toute la filière du bâtiment, de l’immobilier et de l’aménagement durables. Comment rendre la construction écologique abordable ?

Nathalie Croisé de BFM Business
Le 17/09/2013 à 17:27
A Beaugrenelle, des espaces ont été végétalisés. (Gadl - Flickr - CC)

"Durable et abordable, les deux ont tendance à être incompatibles." Le constat dressé par Jean-Michel Mangeot, directeur général de la fédération des promoteurs immobiliers n'est guère encourageant. Les constructions respectent de mieux en mieux les normes environnementales, par exemple avec le BBC (Bâtiment basse consommation) ou encore les normes phoniques, et pourtant les chiffres parlent d'eux-mêmes: entre 2000 et 2010, les prix des logements ont augmenté de 84 % et les revenus des foyers de 43 %.

La France a placé la barre haut, ce qui n'arrange rien à l'affaire. Les normes sont plus exigeantes qu'en Allemagne ou encore en Suède. Seul le Danemark la supplante largement. Emmanuelle Colboc, architecte souligne, sans se montrer sectaire, la lourdeur des règlements en matière d'accessibilité aux handicapés. Elle a initié des débats sur le sujet. Faut-il ou non des toilettes séparées? La question reste ouverte même chez les principaux intéressés.

Dans le même temps, la société évolue et le besoin en immobilier aussi. Les couples se séparent, d'autres se reforment. Ceux qui étaient propriétaires deviennent locataires à 40 ans. Un Français sur 2 doit habiter dans une grande ville à cause de son travail. La ville se densifie. La taille des logements diminue: c'est une pièce entière qui a disparu des logements en quelques années. Il ne s'agit donc pas seulement de construire durable mais aussi d'adapter les immeubles et les maisons à cette nouveau société.

S'organiser différemment

C'est pourquoi France GCB entame cette semaine une réflexion sur cette construction durable. Comme le dit la nouvelle présidente de ce réseau français du bâtiment de l'immobilier et de l'aménagement, Méka Brunel, "le développement durable ne doit pas être l'apanage des riches ou des nantis." Il est donc loin le temps où l'on laissait entendre que le coût justifiait la construction durable et qu'il fallait attendre un retour sur investissement.

La France a des atouts, les professionnels du secteur le soulignent, mais nous souffrons encore d'une trop grande sectorisation des métiers. "Les différents acteurs pourraient s'organiser différemment" estime Sébastien Duprat directeur délégué d'Egis, société de conseil en bâtiment. Il ne faut pas négliger le rôle des utilisateurs. "Un mode d'emploi du bâtiment pourrait être plus régulièrement livré", souligne Antoine Desbarrières président de Cerqual, un organisme indépendant qui a pour objectif de promouvoir la qualité de l'habitat en France. Tous les acteurs soulignent encore le manque de formation. La mal-façon entraine des coûts supplémentaires non négligeables.

Eviter le low-cost

Le président François Hollande a mis en place en mars dernier un moratoire de deux ans sur les nouvelles normes techniques. Le secteur a besoin de s'organiser, de faire le point sur les réalisations et d'évoluer en termes de matériaux.

A l'heure actuelle, l'amélioration d'un immeuble représente une hausse du coût de 50 %. La rénovation thermique est une priorité mais qui peut financer à de telles conditions? France GCB fixe un objectif: ne pas faire du low-cost mais améliorer les techniques grâce à l'innovation. Il y a de beaux exemples, comme les espaces végétalisés de Beaugrenelle ou les logements fraîchement livrés à Aubervilliers par Icade.

Mais le bâtiment à énergie positive ne semble pas prêt à émerger dans toute la France en 2020. Le bâtiment traverse une passe difficile. Les ventes de maison individuelles devraient chuter de 25 % cette année. Le secteur n'avait pas connu une telle crise depuis 20 ans. Dans ce contexte, des États Généraux de la construction sont en préparation. L'occasion de réfléchir peut-être autrement aux bâtiments de demain.

Toute l'actu Planète

La question du jour

Série de crashs aériens: avez-vous plus peur de l'avion?