En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Immobilier: comment construire "vert" et pas cher?

A Beaugrenelle, des espaces ont été végétalisés.
A Beaugrenelle, des espaces ont été végétalisés. - © DR

La "France GBC Green Building Week" a lieu jusqu'à dimanche. L'occasion de faire découvrir toute la filière du bâtiment, de l’immobilier et de l’aménagement durables. Comment rendre la construction écologique abordable ?

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
3 opinions
  • HeyBaal,

    Exemple d'isolation à la paille. 1€ la botte de paille. 2 bottes au m². Pour une petite villa ça fait 400€ de matériel d'isolation. Demandez l'équivalent avec les normes, le tampon, le brevet, la colle adaptée qui fait que pour le produit (vous pourrez bazarder le surplus), ça fait une dizaine de milliers d'euros. Les équerres high tech brevetés avec vis à chevilles spéciales également brevetées ... Des planches sorties de la scierie et des bêtes clous ça fait pareil, aux USA ils montent des immeubles de plusieurs étages avec des sections moitié moins grandes et de simples clous, ça résiste aux tremblements de terre et à la plupart des intempéries. La pompe à chaleur/clim réversible/double flux, une dizaine de milliers d'euros, alors qu'une bonne orientation plein sud ne coute rien, une bonne isolation cf ci dessus 400€, une épaisse couche d'enduit de terre pour l’inertie coute l'effort des pelletés lors du creusage des fondations. Bien évidemment si vous suivez ces conseils vous n'aurez pas la chance d'avoir un matériel qui coutera un bras et tombera en panne, ni celle de respirer des émanations douteuses. Vous voulez construire écologique et pas cher ? Alors SURTOUT n'allez pas dans ces meetings. Des gens savent mais n'ont rien à vendre, alors ils n'ont aucun budget marketing. Cherchez. Vous trouverez.

  • HeyBaal,

    En tous cas une chose m'épate. Il y a quelques décennies les gens fabriquaient leur maison en famille. Puis est venue la mode des fabriquants. Parce que vous comprenez, c'est compliqué, c'est précis, l'artisan le fait à la main, avec des outils spécialisés, etc ... Ok. Ensuite ça a été l'ère de l'industrialisation. Aujourd'hui les professionnels bossent avec des matériaux faits pour être employés par des simples particuliers sans grande connaissance du batiment. Et on vous explique que pour faire votre maison vous devez vous rendre dans un salon de professionnel, acheter des trucs hors de prix, brevetés, avec tout un tas de sigles .... et surtout bardés de diode. Ca sert à rien, mais c'est écolo, et puis si c'est dans la pub, tu te pose pas de questions, t'achète.

  • HeyBaal,

    En matière de construction dédiée au public la réglementation est clairement trop lourde. En ce qui concerne les constructions individuelles c'est un peu plus compliqué : on vend d'abord des labels et du marketing au mépris du bon sens. Les gens pensent investissement et plus value sur revente avec tout un tas de sigle qu'ils pourront balancer à leur acheteur dans un des derniers domaine où il est intéressant d'investir en France, sans parler de la mode et de la pub (on a vécu avec l'énergie du bois pendant des millénaires sans jamais avoir besoin des pellets). Mais l'investissement, pour peu qu'il soit raisonnable, est à relativiser. Car à montant équivalent entre d'un côté un emprunt un peu plus cher et une énergie moins chere, en comptant sur le fait que l'emprunt va s'arrêter alors que l'énergie n'est pas prête de baisser, vous vous en tirerez mieux qu'en faisant des économies sur l'emprunt mais en payant plein pot l'énergie avec un prix qui augmentera et tout au long de votre vie. Il ne reste plus aux administrations et aux mairies de nous lacher la grappe avec leurs petites exigences ....

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •