En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Thomas Piketty face à Ruth Elkrief

Thomas Piketty, économiste et auteur de "Capital au XXIème siècle" (Éd. du Seuil), a répondu aux questions de Ruth Elkrief, ce mardi 7 juillet 2015, sur la crise grecque. Deux jours après la victoire du "non" lors du référendum en Grèce, les dirigeants de la zone euro se réunissent à nouveau, aujourd'hui, lors d'un sommet extraordinaire pour tenter de sauver Athènes. L'enjeu est toujours le même: la Grèce estime avoir encore besoin de l'argent de ses créanciers pendant deux ans, mais ces derniers refusent de prêter davantage sans concessions. Ils demandent, entre autres, à Athènes de dégager un surplus primaire de 1 % du produit intérieur brut (PIB) du pays en 2015, 2 % en 2016, 3 % en 2017 et 3,5 % en 2018. "Les exigences européennes ne sont pas raisonnables", a estimé Thomas Piketty.

Mise en ligne le 07/07/2015

Sur le même sujet