En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Pourquoi le rejet de la réforme du collège prend-t-il une telle ampleur ?

Jean-Rémi Girard, porte-parole du SNALC (Syndicat national des lycées et collèges) et professeur de français au collège (Yvelines), et Maya Akkari, coordinatrice du pôle éducation de la fondation Terra Nova (think tank proche du PS), étaient les invités de BFM Story, ce mardi 12 mai 2015. Le projet de réforme du collège de Najat Vallaud-Belkacem, adopté le 10 avril par le Conseil supérieur de l'éducation, n'en finit plus de susciter la discorde, tant à droite qu'à gauche. L'UMP a même lancé une pétition pour réclamer son retrait. Pour l'enseignant de français Jean-Rémi Girard, celle-ci instaurerait un "nivellement par le bas". Contrairement à ce que pense ce dernier, Maya Akkari juge que cette réforme est bénéfique pour l'enseignement puisqu'elle privilégie la qualité à la quantité.

Mise en ligne le 12/05/2015

Sur le même sujet