En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

"Civic tech": Quand les startups s'intéressent à la politique

Redonner aux citoyens le goût de la politique, les impliquer dans la vie publique: des dizaines de startups se sont créées autour de cette idée. Cette tendance venue des États-Unis a même un nom : la "civic tech". Des applications mobiles qui permettent d'interpeller ses élus, que ce soit à l'échelon ultra local, comme Tellmycity, qui permet de signaler à sa municipalité un problème de voirie; ou à l'échelon national, avec make.org, un site qui permet aux internautes de formuler des propositions afin d'obliger les élus à prendre position sur une thématique donnée. Autre application des "civic tech" : les comparateurs de candidats, comme Voxe.org, qui permettent de trouver en quelques minutes le candidat idéal, parfois en s'inspirant ouvertement des sites de rencontre. Sans oublier les sites de pétition, comme change.org, dont la force de frappe est devenue non négligeable. - Culture Geek, du lundi 23 janvier 2017, présenté par Anthony Morel, sur BFMTV.

Mise en ligne le 23/01/2017

Sur le même sujet