En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le film d'horreur "Annabelle" a pris la tête du box-office le premier jour de sa sortie.
 

VIDEO - Le film d'horreur Annabelle, actuellement projeté en salles, a été déprogrammé de plusieurs salles pour des raisons de...sécurité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • donald
    donald     

    pauvre homme il vas nous faire pleurer ,qu'il arrête de chanter la souffrance ne sera plus la pour nous

  • donald
    donald     

    pauvre homme il vas nous faire pleurer ,qu'il arrête de chanter la souffrance ne sera plus la pour nous

  • vazyl11
    vazyl11     

    le vrai film d'horreur c'est ce que vont devenir ces ados dans 10 ans...

  • BLACKJAK
    BLACKJAK     

    Je crois que cela n'a rien à voir avec le film mais plutôt à l’absence de valeur tant d'éducation que du respect pour le travail des autres ou de leurs biens. Ceux ne sont ni plus ni moins que des délinquants cherchant à en découdre là ou ailleurs afin de répondre à leurs besoins de violences qui les relèguent progressivement à une logique de prédateurs, de déculturation et de déshumanisation autant vis à vis d'eux-même que de leurs victimes. C'est un constat que je trouve affligeant tant sur le fond que sur la forme et qui est à la fois la conséquence du délitement de la France et de ses institutions que la cause d'une délinquance de plus en plus jeune, de plus en plus violente, de plus en plus récidiviste et de plus en plus sans limites, capable aussi bien de violer dans un métro bondé que d'arracher votre collier dans la rue, voir se ruer en groupe de 10 sur vous pour "un mauvais regard " ou une cigarette refusé...

    Face à ce constat il n'existe que 2 réponses complémentaire possibles et indispensables selon moi. La première est l'éducation vis à vis des valeurs françaises et de celles permettant le vivre ensemble, quitte à utiliser l'assimilation forcé ou carrément à exclure celles et ceux qui ne se plient pas aux règles de notre pays (y comprit via la déchéance de nationalité). La seconde est l’aspect de la sanction qui doit permettre d'écarter les jeunes de la société et de les "rééduquer" avant de les remettre "en circulation". Cet aspect est fondamentale pour éviter la récidive ainsi que le sentiment d'impunité généralisé.

    Pour finir vis à vis du film je l'ai pour ma part trouver très bon mais à ne pas voir seul dans le noir. :)

  • bboylikaï
    bboylikaï     

    Le problème n'est pas le film en soi ou son contenu, c'est malheureusement bien souvent le problème de la fréquentation des salles. Des gens qui viennent voir un film au cinéma ne sont pas dans leur salon. Bien souvent, il y a un manque de respect marqué avec des discussions à voix hautes comme si les personnes étaient seuls, des appels téléphiques, et j'en passe. Les bagarres ne sont pas du au film mais surement a des incivilités trop fréquente de nos jours dans les cinémas. Cela est vrai pour n'importe quel film, mais un peu plus vrai pour les films d'horreurs. Ne peut-on pas engager des agents de sécurités dans les salles par moment ?

  • bourde-indirecte
    bourde-indirecte     

    Le progrès de Gôche. Merci Mai 68.

    MEHIEL73
    MEHIEL73      (réponse à bourde-indirecte)

    N'importe quoi !!! Ni de gauche ni de droite !
    Uniquement le résultat de parents qui tiennent pas leur gamins. Point.

  • chubuchubu
    chubuchubu     

    Tout ça pour faire une promo .

  • cafeaulait
    cafeaulait     

    comment peut on faire des fims pareils et qui est d'aller voir ces horreurs ça n'élève pas beaucoup l'esprit, mais hélas il y en a tellement qui n'élève pas l'esprit bien au contraire

Votre réponse
Postez un commentaire