BFMTV

Assurance et carte bancaire: tout savoir avant de partir en voyage

Une carte bancaire.

Une carte bancaire. - Denis Charlet/AFP

Vols annulés, bagages perdus, pépins de santé… De nombreux incidents sont couverts par les garanties d’assurance et d’assistance comprises dans les contrats de carte bancaire

Plus qu’un simple moyen de paiement, les cartes bancaires intègrent des services d’assurance et d’assistance qui peuvent s’avérer très utiles lorsque l’on effectue un voyage, notamment à l’étranger. En fonction du montant de la cotisation annuelle facturée par votre banque et donc de la gamme de carte possédée (Visa classic, Premier ou Infinite, MasterCard, Gold ou Platinium), vous aurez accès à des garanties plus ou moins avantageuses, qui peuvent vous permettre de ne pas souscrire une assurance voyage supplémentaire.

Toutes les cartes bancaires comprennent une garantie d’assurance qui vous protège dans tous vos déplacements, à condition d’avoir payé une partie ou la totalité de votre voyage (vols, location) avec votre carte. Cette assurance couvre le décès, l’invalidité (avec un capital de 45.000 euros en moyenne pour une carte classique), l’annulation ou le retard des moyens de transport, la perte, le vol ou la dégradation de bagages, la responsabilité civile… Cette assurance s’applique aux séjours de 90 jours maximum. Pour tout voyage de plus de 3 mois, il convient donc de souscrire une assurance complémentaire.

Les cartes bancaires intègrent également une garantie d’assistance qui couvre les frais médicaux et d’hospitalisation et un éventuel rapatriement dans votre pays d’origine. Pour en bénéficier, il suffit simplement d’être détenteur d’une carte en cours de validité mais nul besoin de régler votre voyage avec. En cas d’accident ou de problème de santé une fois sur place, il convient de contacter le service d’assistance de votre banque, souvent disponible 7j/7 et 24h/24, avant d’engager toute dépense. Selon la banque et le type de carte, les frais peuvent être directement payés par votre établissement ou remboursés a posteriori sur présentation de justificatifs.

Bon à savoir: ces garanties ne couvrent pas seulement le titulaire de la carte bancaire mais également son conjoint et les enfants de moins de 25 ans fiscalement à charge.

Les points de vigilance

Pour éviter les mauvaises surprises, veillez, avant votre départ, à prendre connaissance des plafonds de remboursement et des éventuelles franchises applicables. En ce qui concerne les dépenses de santé, les montants maximum remboursés avec des cartes bancaires classiques s’élèvent à 12.000 euros en moyenne et peuvent s’avérer insuffisants en cas d’hospitalisation dans de nombreux pays où les frais médicaux sont très onéreux (Etats-Unis, Canada, Australie…).

Soyez attentifs aux conditions générales de votre contrat d’assurance. Certains mentionnent “Avance de frais d’hospitalisation” ce qui signifie que votre banque paiera vos dépenses de santé mais vous demandera ensuite de les rembourser tandis que d’autres assurent une réelle “prise en charge des frais d’hospitalisation”. Renseignez-vous également sur la responsabilité civile qui couvre les dommages causés à des tiers et qui n’est pas toujours inclue dans les forfaits classiques des banques.

Par ailleurs, des franchises allant de 50 à 200 euros sont la plupart du temps appliquées, notamment pour les remboursements de bagages perdus ou endommagés. Un conseil donc: téléphonez avant votre départ à votre banquier pour connaître dans le détail les conditions générales applicables aux garanties d’assurance et d’assistance de votre contrat.

Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV