BFM Business

TNT: pourquoi la météo prive une partie des Français de télévision

Des perturbations météo viennent affecter la réception de la TNT.

Des perturbations météo viennent affecter la réception de la TNT. - Pixabay

Depuis le week-end du 28 décembre, la réception de la TNT est perturbée dans certaines régions françaises. L'explication tient à un phénomène météorologique récurrent.

Le phénomène, imparable, laisse de nombreux téléspectateurs français sans recours. Depuis le 28 décembre, des perturbations météorologiques viennent entraver la bonne réception de la Télévision numérique terrestre (TNT) dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais, relate La Voix du Nord. À l'écran, l'image se pixellise puis se bloque, certaines chaînes disparaissent et le son se fait soudainement saccadé pour les Français concernés. 

Ce 30 décembre, l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) a fourni des explications à ces désagréments sur son site, en expliquant que l'Ouest de la France était lui aussi concerné. "En raison d’un épisode météorologique particulier – variations importantes de la température et de la pression atmosphérique, puis beau temps – de nombreuses communes de l’ouest et du nord de la France risquent de rencontrer des difficultés de réception de la TNT", avance l'agence.

Un retour le 1er janvier

L'ANFR prévoit un rétablissement complet du service le 1er janvier 2020. D'ici-là, les téléspectateurs sont invités à s'armer de patience, "sans intervenir sur leur récepteur". 

Les perturbations tiennent plus précisément à un phénomène naturel baptisé "propagation atmosphérique". Ce dernier rend la réception des ondes de télévision possible bien au-delà des distances pour lesquelles les fréquences sont initialement planifiées, d'où des brouillages. Il n'est par ailleurs pas propre à la France et "peut provoquer des brouillages avec les émissions de pays voisins", complète l'ANFR. 

Mi-février déjà, un épisode météorologique similaire était venu brouiller les émissions diffusées sur des téléviseurs du nord de la France. En l'occurrence, des ondes émises de l’intérieur des terres britanniques étaient venues anormalement perturber le signal français et brouiller les émissions diffusées à la télévision. L'épisode n'avait pas duré plus de 48 heures. 

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech