BFM Business

Sur Alibaba, "l'Amazon chinois", les respirateurs artificiels se vendent à tous les prix

Le 25 mars dans un hôpital à Hambourg en Allemagne

Le 25 mars dans un hôpital à Hambourg en Allemagne - Axel Heimken / POOL / AFP

Alors que la France vient de commander 1000 respirateurs pour faire face à la crise sanitaire, de nombreuses annonces fleurissent sur les plateformes de e-commerce pour des machines venues de Chine. Les prix sont parfois étonnamment bas mais surtout, il n'y a aucune assurance quant à la qualité des produits.

Alors que le nombre de cas positifs au Covid-19 augmente de jour en jour, les hôpitaux français sont saturés. Avant d'ouvrir de nouvelles places, la France ne disposait que de 5.000 lits de réanimation, équipés des fameux respirateurs artificiels, indispensables pour maintenir en vie les patients les plus touchés par le Covid-19. Mais ces machines viennent à manquer. 

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé le week-end dernier la commande de 1000 respirateurs auprès des fabricants, dont un français. Mais les délais de fabrication et de transport empêchent les hôpitaux d’être livrés en ce moment.

Une aubaine pour des fabricants chinois qui en ont produit en masse et les revendent sur internet, révèle une enquête de l’Oeil du 20 heures sur France 2. Le problème ne se trouve pas tant du côté des prix pratiqués que de la qualité, qui reste inconnue. 

Jusqu'à 14.000 euros le respirateur 

On les trouve principalement sur des sites spécialisés dans la vente de marchandise venue de Chine. Sur Alibaba, sorte d’Amazon chinois, les respirateurs se vendent à tous les prix. Certains étonnamment bas, à 1.500 dollars (1.370 euros) à peine alors que pour d’autres, les prix s’envolent à plus de 15.000 dollars (14.000 euros).

Respirateurs chinois
Respirateurs chinois © Capture d'écran BFMTV.com
Respirateur
Respirateur © Capture d'écran BFMTV.com

Même constat sur le site "Made in China", où il faut débourser entre 3.000 et 18.000 euros pour s’offrir un respirateur. La majorité des vendeurs sont certifiés par le site et proposent des dizaines de modèles de ventilateurs différents, à tous les prix.

Mais contrairement à d'autres plateformes comme Amazon, le site ne propose pas d'avis client. Impossible de savoir donc, si les précédents acheteurs sont satisfaits ou non de la marchandise.

Le site Made in China
Le site Made in China © Capture d'écran BFMTV.com

Aucune assurance de la qualité 

Un pari risqué. Interrogée par France 2, le docteur Frédérique Servin, anesthésiste-réanimatrice, explique que les hôpitaux essaient toujours ces appareils avant de les acheter. Car si la qualité est moindre, cela peut être fatal.

“Essayez de ventiler un malade très très grave avec un respirateur qui n’est pas performant, ça ne marche pas: on n’arrive pas à oxygéner les gens et ils meurent”, affirme le médecin au micro de France 2.

Difficile de comparer les prix pratiqués par les entreprises chinoises à ceux proposés par les européens. Dräger, un fabricant allemand, confie à BFM Tech que ses respirateurs sont vendus environ 25.000 euros, mais qu'il s'agit d'appareils "de qualité" capables de faire de la "ventilation lourde" pour les patients très graves. 

Il y a quelques semaines, Amazon et Le Bon Coin avaient annoncé faire la chasse aux produits liés au coronavirus (principalement des masques). Aucune annonce pour des respirateurs venus de Chine n’a été trouvée sur leur plateforme. 

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech