BFM Business

Les faux colis, le curieux stratagème d’Amazon pour éviter les vols

Amazon a une méthode particulière pour surveiller ses colis.

Amazon a une méthode particulière pour surveiller ses colis. - MANJUNATH KIRAN / AFP

Pour dissuader ses livreurs de voler des colis, l’entreprise place de fausses commandes parmi l’ensemble des paquets transportés, rapporte Business Insider. Aux conducteurs de décider si, oui ou non, leur disparition passera inaperçue.

Avec les transporteurs de ses colis, Amazon joue au chat et à la souris. D’après les informations de Business Insider, l’entreprise place aléatoirement de fausses commandes parmi l’ensemble des paquets transportés dans ses camions. Souvent vides, et dotés de fausses étiquettes, ces mêmes paquets signalent une erreur aux conducteurs une fois scannés.

Dès lors, ces derniers se trouvent face à un dilemme : signaler le paquet comme défectueux à Amazon, ou le récupérer, ni vu ni connu, en espérant que l’entreprise ne remarque rien. Le message précise en effet que la commande scannée ne fait pas partie des produits répertoriés par Amazon.

Des vérifications aléatoires

"Si vous ramenez le colis, vous êtes innocent. Si vous ne le faites pas, vous êtes un voyou", déclare auprès de Business Insider Sid Shah, ancien directeur de DeliverOL, une entreprise amenée à livrer des colis pour Amazon. "Cela a été pensé comme un piège pour évaluer l’intégrité des transporteurs", note également auprès du média un ancien responsable de la logistique de l’entreprise.

Amazon a confirmé l’existence d’une telle méthode de vérification. "Les contrôles et audits font partie intégrante des programmes de qualité et sont réalisés au hasard", complète l’entreprise. D’après un rapport publié en 2016 par Bloomberg, la société a pris pour habitude de montrer à ses employés d’entrepôt des vidéos de collègues pris en flagrant délit de vol, dans un souci de limitation de ces larcins.

Le nombre de colis perdus par le géant du e-commerce reste à ce jour inconnu. Chaque année, il procède à l’acheminement de cinq milliards de commandes Prime, à des clients du monde entier.

E.T.