BFM Tech

La France dans le top 5 des pays où l'internet est le plus dangereux

-

- - -

De tous les citoyens des grands pays de l'union européenne, les Français sont les plus exposés à l’insécurité informatique. Une contre-performance due principalement aux risques élevés d’être infecté par un virus.

L’Europe organise depuis 2004 le Safer Internet Day (la Journée pour un Internet plus sûr), afin de sensibiliser les internautes aux bons usages du net.

A la veille de cet événement, Eurostat (l’Office statistique de l’Union européenne) publie une étude choc sur les dangers informatiques auxquels sont exposés les citoyens des pays membres. Surprise, la France se classe au 5ème rang des pays les moins sûrs en Europe. Les internautes y ont 33% de chances, en naviguant sur le web, de rencontrer un problème de sécurité. Des chiffres qui font mal, sachant que la moyenne européenne n’est que de 25% et qu'aucun grand pays de l'UE n'affiche un niveau de risque plus élevé que la France.

Part d’internautes ayant eu des problèmes de sécurité dans les États membres de l’UE, 2015 (%)
Part d’internautes ayant eu des problèmes de sécurité dans les États membres de l’UE, 2015 (%) © Eurostat

En tête de ce triste palmarès, on trouve en effet la Croatie (42%), la Hongrie (39%), le Portugal (36%) et Malte (34%). A l’inverse, les pays où il fait bon de naviguer sur internet sont la République tchèque (10%), les Pays-Bas (11%), la Slovaquie (13%), l’Irlande (14%) et Chypre (15%).

Ces résultats ont été obtenus en prenant en compte de plusieurs critères analysés au second semestre 2015. Le premier -et le plus répandu- est le risque d’être touché par un virus informatique entraînant une perte de données. Il a concerné un peu plus d’un internaute sur cinq l’année dernière. Sur ce sujet, la France obtient le très mauvais score de 29% de chances d’être infecté. Ce qui nous vaut la quatrième plus mauvaise place de l’Union Européenne. 

Les Français confiants dans les services bancaires et le Wi-Fi

Les autres problèmes de sécurité sont l’utilisation abusive de données personnelles, les pertes financières dues à la réception de messages frauduleux de type phishing et, enfin, l’accès par des enfants à des sites web inappropriés.

Eurostat a aussi sondé le sentiment d’insécurité des internautes. Ils sont ainsi 29% dans notre pays à renoncer à utiliser internet pour acheter des biens ou des services destinés à une utilisation privée. En revanche, seuls 15% des Français s’abstiennent d’effectuer des opérations bancaires en ligne. Et ils ne sont encore que 10% à éviter d’utiliser une connexion Wi-Fi via leur mobile hors de chez eux. C'est moins que l'Allemagne dont les citoyens sont pourtant beaucoup moins exposés à des problèmes de sécurité informatique. 

Amélie Charnay