BFM Tech

Japon : une jeune femme au foyer virtuelle pour 2600 euros

-

- - Vinclu

Une entreprise japonaise lance Gatebox, un assistant virtuel qui prend la forme d’un petit hologramme.

La vie des célibataires sera-t-elle bientôt dirigée par un hologramme de quelques centimètres de haut enfermé dans une sorte de machine à café? C’est l’idée de l’entreprise japonaise Vinclu qui lance Gatebox, un assistant domestique qui vient concurrencer les Google Home et Amazon Echo. En fonctionnant à la voix, ces appareils permettent de régler la température de la maison, de lancer de la musique, de commander une pizza ou un Uber. Avec Gatebox, l’intelligence artificielle prend une forme humaine et le nom d’Azuma Hikari. Selon sa page officielle, la jeune femme qu'on dirait sortie d’un manga a 20 ans, aime les donuts et les gens “qui travaillent dur”.

Pour faciliter la vie de son utilisateur/compagnon/propriétaire, Hikari peut répondre à ses directives orales ou directement à ses messages écrits sur un ton parfois très intimiste. Elle est décrite comme une femme “réconfortante” qui fera “tout ce qu’elle peut pour son propriétaire”. Comme les assistants virtuels d’Amazon ou Google, elle peut le réveiller, le prévenir du temps qu’il fait ou lui rappeler la liste de ses rendez-vous.

Loin de la neutralité des intelligences artificielles américaines, l’hologramme est capable de se mettre à sautiller lorsque son propriétaire rentre à son domicile, quelques minutes après lui avoir envoyé “Rentre vite à la maison” par le biais d'une application dédiée. Gatebox va donc encore plus loin que le jeu Love Plus, sorti en 2009 et qui permettait déjà d'entretenir une relation avec un compagnon ou une compagne virtuelle.

-
- © Vinclu

Le produit est déjà disponible en précommande au Japon - où le célibat et le manque de rapports sexuels sont devenus des enjeux nationaux - pour plus de 2600 euros. Il sera également distribué sur le marché américain. Selon le fabricant, d’autres personnages devraient prochainement arriver. On attend donc le jeune homme virtuel sautillant lors du retour de sa propriétaire.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech