BFM Business

Hack ou erreur ? Du porno diffusé sur un écran publicitaire géant

-

- - -

Pendant quelques minutes, un panneau publicitaire de Jakarta, en Indonésie, a diffusé un film pornographique. S'il est attrapé, le coupable risque plusieurs années de prison.

D’habitude, ces grands panneaux publicitaires diffusent des bandes annonces de soap operas ou de films d’action. Mais quelle ne fut pas la surprise des habitants de Jakarta, la capitale de l'Indonésie, lorsqu’ils ont vu s’afficher sur un panneau situé dans une rue très fréquentée (et à proximité du bureau du maire) un film porno japonais!

La vidéo a été diffusée pendant cinq minutes à 14h45, causant un sérieux ralentissement de la circulation, indiquent des médias locaux. Puis, pour mettre fin à la diffusion, le courant alimentant le panneau de 23 mètres carrés a été coupé. L’incident a été jugé "sérieux" par le responsable des relations publiques de la ville qui a ajouté qu’une enquête policière avait été ouverte pour trouver le coupable.

Le manager de l’entreprise gérant ce panneau publicitaire a expliqué qu’un hacker devait avoir pris le contrôle du système. La police a pour sa part indiqué avoir saisi plusieurs ordinateurs de l’entreprise. S’il est démasqué, le responsable de cette diffusion pourrait être accusé d’avoir enfreint la loi sur la diffusion électronique et la loi sur la pornographie. Il encourt jusqu’à 12 ans de prison et 77.000 dollars d’amende.

Si l’événement a pu choquer une partie de la population de ce pays très majoritairement musulman, cela a fait sourire les internautes. "Quand vous vous sentez mal, rappelez-vous que ce n’est pas pire que pour celui qui a accidentellement diffusé un film porno sur un écran géant à Jakarta", a même ironisé l'un d'entre eux. Mais le mot de la fin revient sans aucun doute à Peter Cronin, responsable d’un programme américain d’aide à l’éducation en Indonésie, qui a posté sur Twitter: "Oh Jakarta, tu ne cesses de m’étonner".