BFM Business

Des joueurs de Pokémon Go verbalisés pour non-respect du confinement

-

- - DR

Les amendes ne suffisent pas toujours à décourager les gens de sortir de chez eux en période de confinement. Un septuagénaire espagnol et un Français ont été arrêtés alors qu'ils jouaient à Pokémon Go dans la rue.

Dans le jeu mobile Pokémon Go, les joueurs doivent marcher dans la rue pour rencontrer des Pokémon et pouvoir les attraper. Ce qui est impossible en ce moment, en raison des mesures de confinement. Des amateurs visiblement frustrés ont transgressé les règles pour continuer à jouer. Pour rappel, 3,4 milliards de personnes sont confinées à divers degrés, dans plus de 80 pays. Soit 43% de la population mondiale. Des amendes sont prévues pour décourager les réfractaires qui auraient envie de mettre le nez dehors. 

Un septuagénaire arrêté en Espagne 

L'amende n'a pas suffi à dissuader deux joueurs de Pokémon Go, un Espagnol et un Français. Le premier, âgé de 77 ans, était en train de jouer dans les rues de Madrid, la ville la plus touchée par le coronavirus en Espagne, quand il a été interpellé, rapporte le site Android Authority. La police en a profité pour passer un message sur son compte Twitter.

"Chasser des Pokémons, des dinosaures ou toute autre créature magique est interdit en état d’alerte. Ne vous trouvez pas d’excuses". Le tweet s’accompagne d’une photo de l’amende adressée au septuagénaire.

En France, c’est un homme de 35 ans qui a été surpris samedi à jouer à Pokémon Go dans un parc près de Morlaix dans le Finistère, rapporte le quotidien local, Le Télégramme. Le trentenaire a écopé d’une amende de 135 euros. Dimanche, le montant de l'amende pour non respect du confinement est passé à 200 euros en cas de récidive dans les 15 jours. 

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech