BFM Business

Vaccinodromes: pourquoi une grande partie des créneaux de vaccination ne sont pas sur Doctolib

Des personnes attendent le 8 avril 2021 après avoir été vaccinées contre le Covid-19 dans le plus grand vaccinodrome d'Aquitaine, à Bordeaux.

Des personnes attendent le 8 avril 2021 après avoir été vaccinées contre le Covid-19 dans le plus grand vaccinodrome d'Aquitaine, à Bordeaux. - Philippe LOPEZ © 2019 AFP

Les vaccinodromes et centres de vaccination classiques proposent des créneaux sur les plateformes comme Doctolib, mais en réservent une partie aux appels téléphoniques.

Pfizer ou Moderna? Alors même que le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait affirmé mi-mars que les Français ne pourraient choisir la marque de leur vaccin, Doctolib propose aux candidats à la vaccination de choisir la nature de leur injection. La plateforme de prise de rendez-vous médicaux figure, avec Keldoc et Maiia, parmi les sites choisis par le gouvernement pour accélérer la campagne de vaccination.

Les créneaux se font rares sur Doctolib, en raison de l'afflux de candidats. Mais aussi pour une autre raison. Tous les créneaux de vaccination disponibles dans les centres dédiés à cet effet, et dans les vaccinodromes, ne sont pas mis en ligne. Certains peuvent être uniquement réservés par téléphone, afin de ne pas léser les habitants peu familiarisés au numérique.

"Ces choix dépendent de chaque vaccinodrome", explique Doctolib à BFMTV. "En effet, certains ont pris la décision de réserver certains créneaux à la prise de rendez-vous par téléphone, comme pour les centres de vaccination dits classiques".

Pour les Français désirant se faire vacciner, il n'existe donc aucun moyen de s'assurer que tous les créneaux d'un centre soient réservés en se contentant du portail Santé.fr, mis en place par le gouvernement pour recenser les centres de vaccination dans l'Hexagone. Un appel est ainsi toujours nécessaire.

La moitié des créneaux au téléphone

Sollicitée, l'Agence Régionale de Santé (ARS) d'Île-de-France confirme que c'est notamment le cas pour le vaccinodrome du Stade de France, opérationnel depuis ce mardi 6 avril.

"Deux modes de prise de rendez-vous sont organisés", explique l'ARS à BFMTV. "La moitié des rendez-vous sont mis en ligne sur Doctolib pour les franciliens; l’autre moitié des rendez-vous, réservée aux habitants de Seine-Saint-Denis, se réserve au 01 43 93 78 77".

Plus précisément, et sur les deux premiers jours, l'ARS comptabilise près de 4000 personnes vaccinées, dont 45% qui résident en Seine-Saint-Denis. Et de rappeler que le Stade de France fait partie des 158 centres actuellement opérationnels en Île-de-France et des 24 centres du département de la Seine-Saint-Denis.

"Le Stade de France est doté de vaccins Pfizer ou Moderna en primo-injections, en fonction des arrivages hebdomadaires. Au total, le Stade de France administrera environ 10 000 doses par semaine au mois d’avril", complète l'ARS. Pour accélérer la vaccination, Anne Hidalgo entend "anticiper" l'aménagement d'un vaccinodrome à Paris même.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech