BFM Business
Tech

Twitter permet de nouveau de retweeter un message sans passer par la fonction “citation”

Logo de l'application Twitter

Logo de l'application Twitter - BFMTV.COM

Le réseau social met fin à ses limites mises en place pour encadrer le nombre de retweets à l’approche des élections présidentielles américaines.

Entraver le fonctionnement de ses propres outils pour empêcher la diffusion de fausses informations. C’est le choix qui avait été fait par Twitter le 21 octobre dernier, à l’approche de l’élection présidentielle américaine. Le réseau social avait alors annoncé une limite temporaire à la fonction “retweet”, en imposant la fonction “citation”, qui propose aux utilisateurs d’ajouter un commentaire aux messages qu’ils partagent. Ce 17 décembre, la plateforme annonce la fin de cette restriction.

Désormais, et comme c’était le cas avant le 21 octobre, chaque utilisateur peut choisir de retweeter ou de citer un message, directement en utilisant le bouton placé sous le contenu. Pour contourner la limite mise en place par Twitter, il était nécessaire d’utiliser la fonction créée pour commenter un tweet, tout en laissant le champ vide de tout texte.

Une efficacité non évaluée

Nous faisons machine arrière. Vous pouvez désormais choisir de retweeter ou de citer un tweet de la même façon que vous le faisiez avant” annonce l’entreprise sur son compte officiel. Elle cite notamment un message dans lequel elle précisait elle-même comment contourner sa règle de modération.

Les contraintes mises en place par les réseaux sociaux, notamment Facebook et Twitter, n’ont pour l’heure pas vu leur efficacité contre les fausses informations évaluée publiquement par ces plateformes.

Parmi les autres mesures prises dans le cadre de l’élection présidentielle américaine figurent les avertissements apposés aux publications contenant des propos mensongers. Avec une efficacité toute relative: chez Facebook, elles ont permis de réduire de seulement 8% les partages de tels contenus, d’après des documents internes évoqués par le site BuzzFeed en novembre.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech