Tech&Co
Tech

Twitter gagne des utilisateurs quotidiens "monétisables" au 1er trimestre

-

- - Sous licence Creative Commons CC0

Le réseau social a indiqué ce mardi avoir vu augmenter de 11,6% au premier trimestre son nombre d'utilisateurs susceptibles d'être exposés à la publicité.

Twitter a affiché une hausse de 11,6% de ses usagers quotidiens monétisables au premier trimestre, une mesure lui permettant d'identifier les utilisateurs qui utilisent la plateforme et des applications où ils peuvent être exposés à la publicité.

Ces usagers ont été de 134 millions lors des trois premiers mois de l'année, contre 120 millions l'an dernier à la même époque, a dévoilé le réseau social à l'occasion de ses résultats trimestriels. Le réseau social préfère désormais communiquer sur ce chiffre plutôt que sur le nombre moyen d'utilisateurs actifs par mois, qui a tendance à baisser. Twitter enregistre ainsi 330 millions d'utilisateurs actifs par mois au premier trimestre, contre 336 millions il y a un an à la même époque.

Chiffres d'affaires et bénéfices en hausse

La progression du nombre d'utilisateurs quotidiens monétisables survient alors que le groupe affirme lutter plus activement contre les abus sur le réseau. "Nous avons adopté une approche plus proactive dans la réduction des abus", a affirmé le PDG du groupe Jack Dorsey, cité dans le communiqué de Twitter.

"Nous réduisons le fardeau imposé aux victimes et tentons de prendre, lorsqu'il est possible de le faire, des mesures avant que ces abus ne soient rapportés". Le groupe affirme qu'il supprime désormais davantage de tweets qui comportent des informations personnelles d'usagers grâce à des modèles d'intelligence artificielle. 

Twitter a également fait état d'un chiffre d'affaires de 787 millions de dollars, en hausse de 18% sur un an. Un niveau supérieur aux estimations des analystes. Il a aussi enregistré une forte hausse de ses bénéfices: 191 millions de dollars contre 61 millions l'an dernier à la même époque. 

Trump s'en prend à Twitter

De son côté, Donald Trump se livrait à une attaque en règle contre le réseau social... sur Twitter. "Ils ne me traitent pas bien en tant que républicain", a tweeté le président américain ce mardi, quelques minutes après la publication des comptes trimestriels du réseau social, en réponse à une journaliste de la chaîne Fox Business qui affirmait que "la meilleure chose qui soit jamais arrivée à Twitter est Donald Trump".

"Très discriminants, difficile pour les gens de s'inscrire. Suppriment constamment des comptes. Lourdes plaintes de beaucoup de personnes", a ajouté le président dans deux tweets matinaux, estimant que le réseau joue "un jeu politique".

Le locataire de la Maison-Blanche n'a jamais caché sa défiance vis-à-vis des groupes technologiques, qui ont pour beaucoup historiquement plutôt affiché des sympathies démocrates.

Paul Louis avec AFP