BFM Business

Sur le site Santé.fr, 90% des centres de vaccination ne proposent plus de rendez-vous en ligne

Une femme de 90 ans se fait vacciner contre le Covid-19, le 19 janvier 2021 à Francfort, en Allemagne

Une femme de 90 ans se fait vacciner contre le Covid-19, le 19 janvier 2021 à Francfort, en Allemagne - Boris Roessler © 2019 AFP

Dans 58 départements, il est impossible d’obtenir un rendez-vous pour la vaccination contre le Covid-19 en passant par les différentes plateformes de réservation en ligne. Une situation qui peut toutefois évoluer rapidement.

Lancé le 15 janvier dernier après quelques difficultés techniques, le site officiel dédié à la vaccination recense quelque 800 centres de vaccination où il est possible de prendre rendez-vous en ligne, en étant redirigé vers l’une des trois plateformes sélectionnées par l'exécutif: Doctolib, Maiia ou Keldoc. Du moins, en théorie. Dans les faits, et en raison du manque de doses disponibles dans l’Hexagone, prendre rendez-vous s’avère être le parcours du combattant.

Méthodologie: afin d’évaluer le nombre de centres proposant au 19 janvier des dates de vaccination pour une première injection (vaccin Pfizer/BioNTech ou Moderna) à des plus de 75 ans, BFMTV a testé l’intégralité des 800 liens proposés par Santé.fr. Les quelque 40 centres ne proposant que des vaccinations à destination du personnel de santé ont été exclus de l’analyse.

Notons que ces chiffres constituent une “photographie” de la situation à un instant T, susceptible d’évoluer rapidement. Certains créneaux peuvent par ailleurs se libérer en raison d’annulations. Enfin, certains centres sont susceptibles de proposer des rendez-vous supplémentaires par téléphone.

Indisponibilités et pages d’erreur

Sur 800 centres testés dans toute la France, seuls 86 d’entre eux proposaient une date de première injection, soit environ 10% du total. Dans leur majorité, les 714 autres affichaient un message d’avertissement évoquant l'impossibilité de prendre rendez-vous.

“En raison d’une très forte demande et d'un stock limité de vaccins, tous les rendez-vous ont déjà été pris. Des disponibilités apparaîtront prochainement. Réessayez dans quelques jours ou cherchez un autre centre” peut-on ainsi lire sur la majorité des pages Doctolib, qui recense 670 centres de vaccination sur les 840 proposés au total.

Si de tels messages représentent la majorité des cas, un nombre non-négligeable d’échecs viennent du fait qu’aucune prise de rendez-vous en ligne ne soit ouverte par certains centres, qui en dépit de leur présence sur Doctolib, Maiia ou Keldoc, se contentent d’indiquer un numéro de téléphone. Enfin, plusieurs dizaines de liens redirigent vers des pages d’erreur, ou vers la page d’accueil de Doctolib.

Sur l’ensemble des départements français, 58 ne disposent à cette heure d’aucun centre proposant des prises de rendez-vous en ligne pour une première vaccination contre le Covid-19. Pour les autres, le délai peut aller d’un à 31 jours, avec une moyenne de huit jours.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech