BFM Tech

Canada: les parcs naturels bientôt couverts par le wifi

Le lac Peyto dans le parc national de Banff, dans l'Alberta, au Canada.

Le lac Peyto dans le parc national de Banff, dans l'Alberta, au Canada. - -

Espérant capter une jeune clientèle urbaine incapable de rester coupée du monde, les parcs naturels canadiens ont décidé de proposer dès cet été un accès à l'Internet sans fil dans une vingtaine de réserves du pays.

"Attends, j'envoie une photo du paysage sur Instagram". Parcs Canada, l'agence fédérale qui gère 44 parcs nationaux et quelque 160 autres sites patrimoniaux, a publié lundi un appel d'offres afin d'équiper cet été en wifi "15 à 20" parcs, pour un objectif de 75 sites d'ici à trois ans. L'organisme vise ainsi une nouvelle clientèle: le jeune urbain très (trop?) connecté.

"Notre intention est de combler des besoins qui existent réellement", en particulier chez les jeunes randonneurs urbains qui éprouvent "un certain inconfort à séjourner" loin d'une connexion réseaux, explique François Duclos, en charge du dossier.

"L'obligation de rester en contact avec le bureau"

"Le Canada a beau être un grand pays, il est devenu très urbain (et) pour cette jeune clientèle des villes, on est différent", ajoute François Duclos. En outre, poursuit-il, ce besoin de rester connecter à ses courriels et aux réseaux sociaux a été exprimé par des personnes plus âgées qui sont dans "l'obligation de rester en contact avec le bureau". Cette connexion internet n'aurait donc pas pour but premier de poster sa balade sur Instagram, Twitter ou Facebook.

Parcs Canada, gère 160 autres sites patrimoniaux allant des montagnes Rocheuses de l'Ouest, à la Baie de Fundy sur le littoral atlantique, en passant par l'Île de Baffin dans l'Arctique.

M. P. avec AFP