5% des Français déclarent avoir recours à l'IPTV pour pirater des contenus.
 

L'autorité française de lutte contre le piratage s'est penchée sur la consultation illicite de programmes de télévision en direct. Sur les trois grandes pratiques décelées en la matière, l'IPTV suscite son inquiétude. 

Votre opinion

Postez un commentaire