BFM Business

Pour déjouer la censure en ligne, La France Insoumise développe son propre réseau social

Le chef de file de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon à Villers-Le-Lac, dans le Doubs le 2 octobre 2020.

Le chef de file de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon à Villers-Le-Lac, dans le Doubs le 2 octobre 2020. - SEBASTIEN BOZON © 2019 AFP

En vue de la prochaine élection présidentielle, la France Insoumise multiplie les canaux de diffusion en ligne et dispose de son propre réseau, "ouvert à toutes les personnes ayant apporté leur soutien" à la candidature de Jean-Luc Mélenchon.

Après avoir dénoncé à plusieurs reprises la "censure" opérée sur les réseaux sociaux, au premier rang desquels Facebook, La France Insoumise passe à l'action. En amont de 2022, et de la prochaine élection présidentielle, le mouvement politique multiplie les canaux de diffusion en ligne, pour éviter tout désagrément. Dernier né d'entre eux: Action populaire, un réseau social ouvert aux soutiens de Jean-Luc Mélenchon.

Sur le réseau, accessible à l'adresse actionpopulaire.fr, chaque participant peut recevoir des informations sur les principales opérations militantes en cours, organiser ses propres initiatives ou constituer des équipes de soutien pour "agir de manière collective dans la campagne". L'adresse mail renseignée pour rejoindre le mouvement politique est requise pour se connecter.

Développé en interne, avec "100% de technologies libres" (bien qu'une connexion passant par Facebook soit proposée), d'après la France Insoumise, il est d'ores et déjà envisagé d'en faire, en cas de déconvenue ou de nouveau cas de censure sur les réseaux sociaux, son principal hébergeur de contenus, relève Le Figaro.

Précurseur sur Twitch

Le réseau, lancé mi-décembre et qui continue de croître, vient s'ajouter à au moins trois autres initiatives lancées par La France Insoumise pour accroître sa présence en ligne. Parmi elles, la chaîne YouTube de Jean-Luc Mélenchon, qui dépasse depuis peu les 500.000 abonnés, et sur laquelle le leader du mouvement dispense ses commentaires sur l'actualité.

Jean-Luc Mélenchon aura par ailleurs fait une incursion remarquée sur TikTok mais aussi sur Twitch, une plateforme qui permet à chacun de diffuser des vidéos en direct, à l'origine prisée des amateurs de jeux vidéo et qui trouve désormais sa place auprès des responsables politiques.

Ce 8 mars, l'ancien président de la République François Hollande s'est lui-même prêté au jeu, dans un "live" animé par Samuel Etienne qui s'est hissé à la première place des directs les plus regardés dans le monde. Le premier "live" de Jean-Luc Mélenchon, désormais suivi par plus de 70.000 abonnés, remonte, lui, à mai 2020.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech