BFM Business

Voici les smartphones les plus attendus de la rentrée 2018

-

- - -

Dès la fin du mois d’août, une nouvelle salve de smartphones arriveront sur le marché. Pour la première fois en France, un duel devrait opposer Apple et Google.

La conférence de présentation d’Apple a longtemps constitué l’événement majeur dans l’univers du smartphone, au début du mois de septembre. Bien que la sortie d’un nouvel iPhone reste un rendez-vous incontestable, d’autres marques sont parvenues à s’inviter dans le calendrier. D’abord Samsung, avec la gamme Note, dédiée aux amateurs de smartphones très grand format. Ensuite Huawei et sa gamme Mate, qui s’adresse à la même cible. Puis, depuis 2016, Google, avec ses propres smartphones baptisés Pixel, qui devraient être vendus en France pour la première fois cet automne. Voici les appareils les plus attendus de ces prochaines semaines, classés par date de sortie probable.

Le Samsung Galaxy Note 9 - sortie fin août

Présenté jeudi 9 août à New York, le Galaxy Note 9 devrait arriver en magasin quelques jours plus tard. Le smartphone, qui reprendra en grande partie les composants du Galaxy S9, se distinguera par un très grand écran AMOLED (environ 6,3 pouces), un stylet et surtout une batterie de très grosse capacité, censée lui offrir un excellent niveau d’endurance.

La partie photo devrait être identique à celle du Galaxy S9+, avec un double module caméra intégrant un capteur dédié au mode portrait et une ouverture optique variable permettant d’obtenir des clichés très lumineux de nuit, et équilibrés de jour. Pour s’offrir le Galaxy Note 9, il faudra débourser au minimum 1000 euros. Le tarif exact sera communiqué lors de la conférence de presse.

L’Apple iPhone - sortie début septembre

Comme en 2017, Apple devrait présenter trois nouveaux smartphones. Cette fois, la marque pourrait s’illustrer par un modèle plus abordable, au prix de quelques concessions techniques. Ce dernier serait équipé d’un écran LCD, moins contrasté que les dalles OLED qui équiperont les successeurs de l’iPhone X, et ne profiterait que d’un seul module caméra. En revanche, cet iPhone aurait droit au même design que les versions les plus onéreuses.

A ses côtés, Apple devrait lancer deux iPhone très proches de l’iPhone X, qui profiteront de composants plus performants -dont un nouveau processeur, et probablement d’un appareil photo encore amélioré. L’iPhone version LCD pourrait être commercialisé aux alentours de 700 euros, tandis que les prix des deux autres modèles pourraient une nouvelle fois osciller autour des 1000 euros.

Le Google Pixel 3 - sortie probable début octobre

En 2016, Google introduisait sa propre gamme de smartphones, baptisée Pixel. La première à mettre en avant une conception par Google, également à l’origine du système d’exploitation Android. Grâce au Pixel, Google se retrouve donc, comme Apple, avec l’immense avantage d’avoir la main sur la partie logicielle comme sur la partie matérielle d’un smartphone. Malheureusement, le Pixel et son successeur -le Pixel 2- n’ont pas été commercialisés dans l’Hexagone.

Le Google Pixel 2
Le Google Pixel 2 © Google

Cela devrait changer avec les Pixel 3 et Pixel 3 XL (sa version grand format) qui devraient être annoncés début octobre et commercialisés en France dans la foulée. Le mobile est d’autant plus attendu que les deux premiers modèles se sont illustrés par un joli design, une excellente optimisation logicielle et une qualité photo exceptionnelle. Là encore les tarifs devraient varier entre 800 et 1000 euros selon les versions.

Le Huawei Mate 20 Pro - sortie probable fin octobre

L’an dernier, le Huawei Mate 10 Pro avait aidé la marque chinoise à rivaliser avec Samsung sur le terrain du très haut de gamme. Un succès amplifié par la sortie du P20 Pro, équipé d’un triple module caméra. Le Huawei Mate 20 Pro pourrait également profiter de ce solide équipement photo, en y associant un nouveau processeur plus puissant, fabriqué par Huawei.

Le Huawei Mate 10 Pro
Le Huawei Mate 10 Pro © Huawei

Comme avec le très onéreux Porsche Mate RS (1700 euros), Huawei pourrait intégrer un capteur d’empreintes digitales sous la couche de verre de l’écran. La fonction permettrait à la marque de prendre un peu d’avance sur ses concurrents, à commencer par Apple et Samsung, qui pourraient l’imiter en 2019. Le Mate 10 Pro devrait être vendu environ 800 euros.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech